Leçons de niveau 17

Réseaux sociaux professionnels/Historique des RSP

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Historique des RSP
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Réseaux sociaux professionnels
Chap. préc. :Introduction
Chap. suiv. :Les RSP et les particuliers
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Réseaux sociaux professionnels : Historique des RSP
Réseaux sociaux professionnels/Historique des RSP
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Évolution du Web: support des réseaux sociaux[modifier | modifier le wikicode]

Le web 1.0 : web traditionnel 1991-1999[modifier | modifier le wikicode]

C'est avant tout un web statique, centré sur la distribution d’informations. Il se caractérise par des sites qui sollicitent peu l’intervention des utilisateurs. Ses limites sont nombreuses, les programmes sont chers et peu rentables. Ce premier web social est limité car il ne permet que de faibles interactions avec les utilisateurs et souffre de lenteur chronique. Cette approche de la toile va être rapidement remise en question.

Le web 2.0: web social 2000-2009[modifier | modifier le wikicode]

Ce web 2.0 est un changement radical. Son objectif est le partage et l’échange d’informations et de contenus (textes, vidéos, images ou autres). Il voit l’émergence des réseaux sociaux, des smartphones et des blogs. Le web se démocratise et se dynamise. L’avis du consommateur est sollicité en permanence et il prend goût à cette socialisation virtuelle. Toutefois, la prolifération de contenus de qualité inégale est difficile à contrôler et il permet difficilement la personnalisation afin de sortir du lot.

Le web 2.0 est arrivé jusqu'aux entreprises afin de faire évoluer les méthodes de management ainsi que la stratégie entrepreneuriale. L’entreprise 2.0 : Dès 2007 le terme « Entreprise 2.0 » émerge. Ce sont les entreprises qui utilisent des outils web 2.0 (participatif, social et intelligence collective) afin de permettre le développement des dynamiques des individus pour les choix stratégiques, la prise de décision et la résolution de problèmes dans l’entreprise. Cette transformation dans le domaine informatique nous amène peu à peu au développement des Réseaux Sociaux Professionnels avec une approche basée sur les discussions, échanges et idées. Les RSP, par le biais des outils web 2.0, facilitent la contribution de tous aux contenus informatisés.

Le web 3.0: web sémantique 2010 à aujourd'hui[modifier | modifier le wikicode]

Il vise à organiser la masse d’informations disponibles en fonction du contexte et des besoins de chaque utilisateur, en tenant compte de la géolocalisation, des préférences de chacun, etc. C’est un web qui tente de donner sens aux données. C'est aussi un web plus portable et qui fait de plus en plus le lien entre monde réel et monde virtuel. Il répond aux besoins d’utilisateurs mobiles, toujours connectés à travers une multitude de supports et d’applications malines ou ludiques. Nous pourrons y voir comme limite le danger d'un web envahissant et omniprésent.

Le web 4.0: web symbiotique /intelligent prévu pour 2020[modifier | modifier le wikicode]

Il tente à évoluer vers un langage universel où l'utilisateur devient un acteur en constante symbiose avec son environnement. Sont but premier a un aspect marketing : l'analyse des comportements des utilisateurs permettrait une véritable personnalisation du web (la bonne publicité distribuée au bon individu, au bon moment, au bon endroit). Son danger premier sera la sécurité des données, le contrôle sur la vie privée et la perte de liberté : il nous manipule en nous imposant sa politique de consommation et achat impulsif.

Le principe des réseaux sociaux repose-t-il sur une théorie?[modifier | modifier le wikicode]

La Théorie des 6 poignées de main[modifier | modifier le wikicode]

C'est une théorie établie par l'écrivain, poète et journaliste hongrois Frigyes Karinthy (1887-1938) en 1929, qui évoque la possibilité que toute personne sur le globe peut être reliée à n’importe quelle autre, au travers d'une chaîne de relations individuelles comprenant au plus cinq autres maillons.

L'étude du Petit Monde par Stanley Milgram[modifier | modifier le wikicode]

Cette théorie est reprise en 1967 par Stanley Milgram (1933-1984) à travers l'étude du "petit monde" (« l’expérience du petit monde » a pour hypothèse que chacun peut être relié à n’importe quel autre individu par une courte chaîne de relations sociales). Par contre, le statut de cette idée comme description de réseaux sociaux reste une question.

Des études sont encore menées actuellement sur le « petit monde ».

Cependant elle peut se démontrer de nos jours avec le site LinkedIn, qui signale le degré de séparation entre deux individus ainsi que les « chemins » possibles qui relient un individu à un autre à travers leurs réseaux relationnels respectifs.

Chronologie des réseaux sociaux en ligne[modifier | modifier le wikicode]

  • 1988 : AOL procède au lancement d’une plate forme sociale aux profils associés
  • 1996 : SixDegrees est né. Ce site permet de créer son profil et des listes d’amis. À partir de 1998 il est possible de surfer sur ces listes. Il repose sur la "théorie du petit monde"
  • 1997 : Apparition de fastcompany.com, comme étant une revue commerciale de la nouvelle économie qui introduit le réseau d’affaires sur le net
  • 1999 : Le forum de discussions Cyworld est lancé. Les membres cultivent des relations en formant des Ilchons, qui signifie ami ou famille. Les utilisateurs créent une amitié entre eux par l'intermédiaire de leur mini page personnelle. Par ailleurs, Blackplanet est lancé comme une communauté-en-ligne. C’est un réseaux social qui permet de s’adresser à une communauté ethnique particulière et géographiquement ciblée : les Afro-américains
  • 2000 : SixDegrees ferme
  • 2001 : Ryze est lancé, tourné vers le développement de réseaux d’affaires
  • 2003 : LinkedIn est lancé. C’est un service en ligne qui permet de construire et d’agréger son réseau professionnel. MySpace voit également le jour
  • 2004 : Facebook voit le jour
  • 2006 : Twitter est né. C'est un outil de réseau social et de microblogage qui permet à l’utilisateur d’envoyer gratuitement des messages brefs
  • 2010 : Lancement de Pinterest et d'Instagram
  • 2011 : Les réseaux sociaux ont détrôné l’e-mail aux États-Unis et LinkedIn entre sur le marché boursier, création de Snapchat
  • 2013 : Création de Worker

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Stylized eye.svg

  • Document au format H T M L[html]le document est sous une licence Créative Commons attribution, pas d’utilisation commerciale, partage dans les mêmes monditions[licence CC-by-nc-sa] • français • lien vers le document • Chronologie du Web
  • Document au format H T M L[html]le document est sous une licence copyright[licence Copyright] • français • lien vers le document • L'histoire mouvementée des réseaux sociaux
  • Document au format H T M L[html]le document est sous une licence Créative Commons attribution et partage dans les mêmes monditions[licence CC-by-sa] • français • lien vers le document • Théorie des 6 poignées de main
  • Document au format H T M L[html]le document est sous une licence Créative Commons attribution et partage dans les mêmes monditions[licence CC-by-sa] • français • lien vers le document • Le petit monde Stanley Milgram
  • Document au format H T M L[html]le document est sous une licence Créative Commons attribution, pas d’utilisation commerciale, pas de modification[licence CC-by-nc-nd] • français • lien vers le document • Chronologie des Réseaux sociaux