Leçons de niveau 15

Référentiel terrestre/Relation fondamentale

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Relation fondamentale
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Référentiel terrestre
Chap. préc. :Référentiels
Chap. suiv. :Pesanteur vulgaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Référentiel terrestre : Relation fondamentale
Référentiel terrestre/Relation fondamentale
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.


La relation fondamentale de la dynamique dans le référentiel terrestre[modifier | modifier le wikicode]

On écrit la relation fondamentale de la dynamique pour un point de masse dans le référentiel terrestre noté . Le référentiel héliocentrique supposé galiléen est noté . Il nous faut tenir compte de toutes les forces en présence : forces gravitationnelles, forces dues au mouvement de la Terre, et autres forces (électrostatiques, électromagnétique, forces de contact, de rappel...). désigne le centre de la Terre.


Avec :

  •  : forces autres que les forces gravitationnelles et celles dues au déplacement de la Terre dans le référentiel héliocentrique
  •  : force gravitationnelle due à la Terre
  •  : force d'inertie d'entraînement due à la rotation de la Terre
  •  : force de Coriolis, due à la rotation de la Terre, qui s'applique aux corps en mouvement
  •  : forces gravitationnelles dues aux autres astres
  •  : accélération d'entraînement due à la translation de la Terre autour du soleil

L'ordre choisi pour les différents termes peut paraître étrange (notamment la séparation des termes gravitationnels, et la séparation des différents termes dus au déplacement de la Terre), mais il a sa logique :

  • correspond aux forces que l’on veut étudier lorsqu'on se place dans le référentiel du laboratoire en le considérant comme galiléen
  • Le terme représente l'attraction de la terre et la force due à sa rotation s'appliquant à tous les objets pesants. On l'appelle la pesanteur vulgaire, elle est constante en un point donné de la Terre et correspond au poids lorsque l’on considère le référentiel géocentrique comme galiléen (pas de terme de marée).
  • La force de Coriolis ne s'applique qu'aux objets en mouvement, d'où le traitement particulier qui lui est réservé.
  • Enfin, le dernier terme représente les forces de marées dues aux astres et au mouvement de la Terre autour du Soleil. Bien que l’on ne puisse s'en abstraire, il varie au cours du temps en un point donné de la Terre.