Leçons de niveau 16

Progiciel de gestion intégré SAP/Analyse SWOT de SAP

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Analyse SWOT de SAP
Icône de la faculté
Chapitre no 7
Leçon : Progiciel de gestion intégré SAP
Chap. préc. :Les résistances au changement liées à SAP
Chap. suiv. :La concurrence SAP
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Progiciel de gestion intégré SAP : Analyse SWOT de SAP
Progiciel de gestion intégré SAP/Analyse SWOT de SAP
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.
ANALYSE INTERNE FORCES (STRENGTHS) FAIBLESSES (WEAKNESSES)
  • Entreprise innovante.
  • Entreprise qui sait s’adapter aux besoins de ses clients (entreprises).
  • Logiciels qui permettent l'harmonisation de tous les logiciels dans une structure : avec un ERP SAP il n'y a pas besoin de saisir les données dans plusieurs logiciels, cela permet donc un gain de temps et une minimisation des erreurs humaines.
  • L'ERP SAP est un moyen de renforcer la sécurité pour l'entreprise notamment grâce au paramétrage des droits d'accès. (Cf. chapitre 2)
  • Les logiciels SAP doivent toujours évoluer pour répondre aux attentes des entreprises.
  • Durée d’implantation du logiciel longue : 6 à 12 mois.
  • Coûts d'investissement élevés à répartir entre l'implantation du logiciel , la formation des salariés et la maintenance.
  • Maintenance évolutive ou corrective : cela coute à l’entreprise.
ANALYSE EXTERNE OPPORTUNITES (OPPORTUNITIES) MENACES (THREATS)
  • Entreprise présente dans le monde entier.
  • Leader sur le marché des logiciels d’entreprise (ERP).
  • Premier éditeur de logiciel de gestion pour les grandes entreprises : SAP réalise 43% de PDM en France grâce à la filière des grandes entreprises (qui représentent plus de 75% de son chiffre d’affaires).
  • Importance des logiciels CRM (Customer Relationship Management).
  • Concurrents très présents sur le marché.
  • De nouveaux logiciels arrivent sur le marché, comme les logiciels pour les PME entre autres.
  • Augmentation globale des ERP sur le marché.
  • Évolutions permanentes sur le marché des ERP : Cela oblige l'entreprise à faire évoluer ses logiciels et engendre donc des coûts supplémentaires.
  • SAP a tardé avant de s'orienter vers le marché des PME.

Forces :

Le logiciel SAP évite de ressaisir les données d’un logiciel à un autre. Cela permet notamment de réduire les erreurs humaines et de gagner du temps.

Les données sont transmises en temps réel : par exemple, on peut connaître la valeur du stock en quantité et en qualité en temps réel.

SAP propose deux types de maintenance : évolutives et correctives pour que le logiciel soit toujours plus fiable, efficace et productif.

L’ERP est disponible en plusieurs langues, plusieurs devises. Ainsi si l’entreprise possède des filiales étrangères, elles peuvent elles aussi travailler avec ce logiciel. Il peut donc y avoir une harmonisation du logiciel au sein d’un groupe international.

Il s’agit d’un PGI sécurisé grâce notamment au contrôle d’accès : chaque utilisateur possède un code d’accès personnel. De plus, chaque compte est paramétré de façon à sécuriser les accès. Ainsi n’importe qui ne pourra pas accéder à toutes les transactions. Seules les personnes habilitées le pourront.


Faiblesses :

La mise en place du projet dans une entreprise peut prendre entre 6 et 12 mois.

Il s’agit également d’un projet coûteux : coûts d’implantation, d’achat du logiciel, coûts nécessaires pour la réorganisation de l’entreprise avec de nouvelles procédures, coûts de formations, coûts de maintenance. Il est en plus assez difficile d’évaluer dès le départ toutes les conséquences à la mise en place d’un nouveau logiciel. Ainsi, on ne peut pas vraiment savoir dès le début si le projet sera rentable.

Il y a toujours de nouvelles versions ou mises à jour à installer.

Tous les modules ne sont pas utilisés par les entreprises donc on ne peut pas avoir le logiciel adéquat à 100% pour une entreprise. On parle de logiciel « sous-utilisé ».

Les salariés peuvent être réticents face au changement et à la mise en place du logiciel. Il faut alors déployer des processus de communication notamment afin de mettre en confiance les futurs utilisateurs. L’harmonisation de ce logiciel entre les différents services d’une entreprise peut être un inconvénient en cas de panne du logiciel. En effet dans ce cas, toute l’organisation de l’entreprise se retrouve bloquée puisque tous utilisent le même logiciel. Il faut alors attendre les évolutions correctives de la part de SAP, cela entraîne une perte de temps parfois considérable.

Le changement de logiciel SAP doit être réfléchi notamment en raison du budget nécessaire.