Leçons de niveau intermédiaire

Picard/Prononcer le picard/Amuïssement et assimilation

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Amuïssement et assimilation
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Prononcer le picard
Chap. préc. :Prononciation
Chap. suiv. :Sommaire

Exercices :

Amuïssement et assimilation
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Prononcer le picard : Amuïssement et assimilation
Picard/Prononcer le picard/Amuïssement et assimilation
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Amuïssement[modifier | modifier le wikicode]

En phonétique, l'amuïssement consiste en l'atténuation ou, le plus souvent, la disparition complète d'un phonème ou d'une syllabe dans un mot.

Par exemple en français, pour le verbe « revenir » on peut le prononcer : /rǝvǝnir/ ou, plus couramment, /rǝvnir/, /rvǝnir/ voire /rvnir/.

Les locuteurs picards utilisent souvent des mots amuïs.

exemples en picard:

  • ervenir rvenir ( /rvǝnir/ ), rvnir ( /rvnir/. ) ( fr: revenir )
  • saint Denis, saint D'nis
  • ...
[ ... ]

Simplification des groupes finals des mots[modifier | modifier le wikicode]

La simplification des groupes finals des mots en français et en picard du Vimeu a été étudiée par Anne-José Villeneuve [1]

La réduction des groupes de consonnes finales a été étudiée avec des locuteurs et dans le texte Contes éd choc crimbillie d' Armel Depoilly (1989):

On a par exemple:

I n'mé résté pu qu'à dire ém priére, [...] eutrémint o sonme tchuits (page 46)
Deux eutes éfants d'tchoeur i portoait't éch grand pénieu in osieu. (page 62)

on a ici une simplification par la suppression de /r/ à la fin du mot.

mot picard réduction
eutrémint eute
proprémint prope
librémint libe
comparaison entre le français et le picard
mot français mot picard
table tabe
réduction du groupe /tr/ :
peut-être pétète
connaître connouaite
mettre te
bleuâtre bleuate
lettre te
mais parfois il n'y a pas de réduction:
entre intre
contre contre
o
conte
cloître clouètre

L'absence de liquides dans les groupes d' « obstruantes-liquides » en fin de mot est caractéristique en picard. En picard, la réduction des groupes finals est donc généralisée [2] mais on observe cependant des exceptions.

En phonétique, une consonne liquide ou une liquide est une consonne combinant une occlusion et une ouverture du chenal buccal, de manière simultanée pour les latérales, ou de manière successive pour les vibrantes.

Le français ne comporte que deux liquides latérales : [l], plus son allophone [] (utilisé en fin de phrase, comme dans peuple).


En phonétique articulatoire, une consonne obstruante (ou non-sonante) est une consonne dont l'articulation implique une fermeture totale ou partielle du canal vocal. Les obstruantes sont occlusives quand l'obstruction est totale, et constrictives quand l'obstruction est partielle. Les obstruantes produisent un bruit et s'opposent donc aux sonantes.

Exemples de consonnes obstruantes (notation API) :

occlusives : p, t, k, b, d, ɡ ;
constrictives (dites aussi fricatives) : f, s, ʃ, x, v, z, ʒ, ɣ.


Assimilation[modifier | modifier le wikicode]

L'assimilation phonétique est l’influence d'un son sur un autre son. C'est une modification phonétique subie par un son au contact de son voisin (contexte), qui tend à réduire les différences entre les deux.

Pour mettre en évidence une assimilation, il faut pouvoir comparer deux prononciations comme une à lecture lente et une autre à lecture rapide ou courante.

Assimilation progressive[modifier | modifier le wikicode]

Par exemple, en français, on prononce cheveux [ʃfø] (i.e. prononcé chfeu) plutôt que [ʃevø] (che-veu). Ici, le son [v] est devenu [f], phonème sourd correspondant, sous l’influence du son sourd [ʃ] qui précède.

[ ... ]

Assimilation régressive[modifier | modifier le wikicode]

Par exemple, en français, pour le verbe « obtenir » on aura: [OpteniR] (prononcé op-te-nir) plutôt que [ObteniR] (ob-te-nir) : le son [b] est devenu [p], phonème sourd correspondant, sous l’influence du phonème sourd [t] qui suit. C'est une assimilation régressive.

L' assimilation régressive en picard du Vimeu a été étudiée par Walcir Cardoso. [3]

il peut y avoir plusieurs types de variation =

  • pas d'influence
  • assimilation régressive
  • suppression

exemple: chole courèe (fr: ce pâté de foie de porc)

Walcir Cardoso a étudié la fréquence des variations dans 5 communes du Vimeu. La fréquence change suivant la commune et suivant le locuteur. Le pourcentage moyen est donné dans le tableau suivant:
variation sorte pourcentage
/ʃol kurɛ/ [ʃol kurɛ] ( pas d'influence ) 19 %
/ʃol kurɛ/ [ʃok kurɛ] ( assimilation régressive ) 63 %
/ʃol kurɛ/ [ʃo kurɛ] ( suppression ) 18 %


Le Vimeu est une région située au sud ouest du domaine picard.

L'assimilation régressive se fait surtout sur chole et dol mais il y a aussi des cas plus rares sur al , el.

pas d'influence assimilation régressive suppression
chole /ʃol/ 19 % 63 % 18 %
dol /dol/ 21 % 61 % 18 %
al (préposition) 42 % 25 % 33 %
al (3° pers sing) 44 % 15 % 41 %
el (préposition) 99 % 1 % 0 %
el (pronom) 98 % 2 % 0 %


Exemples d'assimilation régressive en picard du Vimeu[modifier | modifier le wikicode]

  • chole bouke assimilé en chobe bouke ( [ʃob buk] ) ( fr: cette bouche ) [4]
  • dol pleuve assimilé en dop pleuve ( [dop pløv] ) ( fr: de la pluie )

Voici quelques exemples étudiés par Walcir Cardoso dans son article sur le picard du Vimeu: [3]

1) Les assimilations les plus courantes se font sur chole et sur dol (dans environ 60 % à 65 % des cas).

assimilation régressive sur le déterminant chole
mot picard - phonétique:
assimilation
en français
(Déterminant ʃol) chole glinne /ʃol glɛn/ [ʃog glɛn] cette poule
chole vake /ʃol vak/ [ʃov vak] cette vache
chole piot tabe /ʃol pjøt tab/ [ʃop pjøt tab] cette petite table
assimilation régressive sur le partitif dol
mot picard - phonétique:
assimilation
en français
(Partitif dol) dol graisse /dol grɛs/ [dog grɛs] de la graisse
dol vianne /dol vjãn/
/dol vjan/ ?
[dov vjãn] de la viande
dol bonne vianne /dol bɔn vjan/ [dob bɔ̃n vjãn] de la bonne viande
assimilation régressive sur la préposition al
mot picard - phonétique:
assimilation
en français
(Préposition al) al fète /al fɛt/ [af fɛt] à la fête
al cache /al kaʃ/ [ak kaʃ] à la chasse
al meume plache /al mem plaʃ/ [am mem plaʃ] à la même place
assimilation régressive sur la 3ième personne du singulier al
mot picard - phonétique:
assimilation
en français
(3ième parsonne al) al danse /al dãs/ [ad dãs] elle danse
al va /al va/ [av va] elle va
assimilation régressive sur le déterminant el
mot picard - phonétique:
assimilation
en français
(Déterminant el) el fis /el fis/ [ef fis] le fils
el monne /el mɔn/ [em mɔ̃n] le monde
assimilation régressive sur le pronom el
mot picard - phonétique:
assimilation
en français
(Pronom objet el) i l' porte /i el pɔrt/ [i p pɔrt] il le porte
va el vir /va el vir/ [va v vir] va le voir

L'assimilation dans la littérature[modifier | modifier le wikicode]

Comme l'assimilation est un phénomène oral, on ne devrait, en principe, écrire ces variations que dans des dialogues mais on en trouve aussi parfois dans le texte.

voici quelques exemples d' assimilation dans des livres:

dans un dialogue
- À doù qu'i s'arréte échl autocar du Bourq-éd-Eut ?
- À ch'cafè Willig !
- À doù ? ...
- Tout drouot, jonne honme, édsu cho'p plache. Est vrai qu'o dirouot qu't'aglaves éd souo ! Ch'est d'trineu t'quérrue ? Mais soin à ti : ch'cafè ch'est à droéte, pasqu'in face ch'est cho'm mère ! ...
  • Jean Leclercq, Chl'autocar du Bourq-éd-Eut, roman in picard, Ch'lanchron éditeu, (1996) pache 32
dans le texte
Alors min camarade il a rbéyè cho'c cote, et pi bravemint il a trinè s'bécane. À chaque tour és reue al accreuchoait à cho'f fourque.
  • Jean Leclercq, Chl'autocar du Bourq-éd-Eut, roman in picard, Ch'lanchron éditeu, (1996) pache 32

[ ... ]


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Anne-José Villeneuve, Word-final cluster simplification in Vimeu French: A preliminary analysis, University of pennsylvania Working Papers in Linguistics, vol 15, issue 2, article 15 (2009)
  2. Timothy Pooley, Chtimi: the urban vernacular of northern France, Clevedon: Multilingual Matters, (1996)
  3. 3,0 et 3,1 Walcir Cardoso, Variation patterns in across-word regressive assimilation in Picard: An Optimality Theoretic account , Language Variation and Change, 13 , p. 305–341 (2001)
  4. Alain Dawson, Le Picard de poche, coll. Evasion/Les langues de poche, Assimil, Chennevières, 183 paches (2003)
  • voir = Alphabet phonétique international
  • Note 1 : phonologie et phonétique
    • La phonologie est la branche de la linguistique qui étudie l'organisation des sons en tant qu’éléments d'un système. ................ exemple: Le phonème /r/ en français = Un francophone peut prononcer le mot rat avec un /r/ roulé [r], , avec un /r/ grasseyé [ʀ], ou encore avec un /r/ normal [ʁ] (dit « parisien ») ; pour la phonologie il n'y a qu'un seul phonème /r/ car il n'est pas possible, en français, d'opposer trois mots qui débuteraient chacun par une de ces sortes de /r/ et seraient suivis de /a/ : cette distinction n'intéresse que la phonétique. Autrement dit, [ra] (avec /r/ roulé), [ʀa] (avec /r/ grasseyé) et [ʁa] (avec un /r/ normal) se réduisent tous trois à la suite de phonèmes /ra/ et ces suites de phonèmes désignent tous le même mot. On dira alors que les sons [r], [ʀ] et [ʁ] sont des variantes libres du phonème /r/, c'est-à-dire diverses possibilités de réalisation qui ne contrastent pas en français. Il peut en être différent dans d'autres langues, par exemple, [r] et [ʁ] s'opposent dans la prononciation de l'arabe et constituent deux phonèmes distincts.
    • La phonétique s'intéresse aux sons eux-mêmes, leur production, leur variation, indépendamment de leur emploi, i.e. , aux sons en tant qu'unités acoustiques produites par un mécanisme physiologique.

Exercices[modifier | modifier le wikicode]

Image logo représentative de la faculté Voir les exercices sur : Amuïssement et assimilation.