Leçons de niveau 18

Pathologique 3/Stress

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Stress
Icône de la faculté
Chapitre no 8
Leçon : Pathologique 3
Chap. préc. :Sociales
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Pathologique 3 : Stress
Pathologique 3/Stress
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Stress[modifier | modifier le wikicode]

    Enfin il existe un stress neutre positif ou négatif et c’est peut être le plus fréquent. C’est ce que l’on appelle habituellement le stress qui survient à l’occasion d’événements, d’accidents, de situations, de succès ou d’échecs. Il peut être très fort, il applaudit ou il condamne. Il est neutre parce qu’il n’appelle pas une action immédiate, d’ailleurs 7 n’a pas de solution immédiate à proposer. C’est un avertissement pour 7d et peut-être une motivation pour mieux faire. Ces stress peuvent accompagner les émotions de la face active du cube, les renforcer, voire les rendent intolérables, par contre ils sont incompatibles avec la phase passive.  

Rosace des p3 : Ta(cp2(p3))[modifier | modifier le wikicode]

Les 18 émotions primaires
    Il apparaît que pour éviter les situations mentales difficiles quelques règles peuvent être respectées :
    • Pour vivre au mieux avec les cases centrales, il faut se contenter du nécessaire, c’est-à-dire de peu.
    • L’être vivant qui ne s’identifie plus à une personne sociale illusoire ne se compare plus aux autres, les cases du second cercle disparaissent.
    • Concernant le troisième cercle, il faut préférer les cases passives aux cases actives, c’est-à-dire le mépris à la colère, la sérénité à la joie, l’attente paisible à l’enthousiasme, la soumission au monde, c’est-à-dire admettre que le monde extérieur dans sa globalité est plus fort, il n’y a aucune faute à le faire, et pratiquer l’évitement. Le maître de l’évitement ne peut être atteint par le monde, il évite tout conflit, le sachant il n’a plus de raison d’avoir peur. Ces règles ne sont pas nouvelles, elles sont présentes dans le Tao-Tö-King de Lao-Tseu.