Leçons de niveau 13

Musique Enseignement de spécialité Bac L 2016/Pratique et culture musicale

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Pratique et culture musicale
Icône de la faculté
Chapitre no 6
Leçon : Musique Enseignement de spécialité Bac L 2016
Chap. préc. :La musique, le rythme et le temps
Chap. suiv. :Sommaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Musique Enseignement de spécialité Bac L 2016 : Pratique et culture musicale
Musique Enseignement de spécialité Bac L 2016/Pratique et culture musicale
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

La partie orale Pratique et culture musicale et artistique dure 30 minutes et est notée sur 20 points.

Partie A (pratique musicale - 15 minutes maximum, sur 10 points)[modifier | modifier le wikicode]

L'épreuve consiste en une interprétation vocale ou instrumentale suivie d'un entretien avec le jury. L'interprétation peut être individuelle ou collective (au maximum quatre élèves qui viennent des classes de musique du lycée du candidat).

Elle est organisée en deux moments successifs :

  • 1) l'interprétation : le candidat présente brièvement puis interprète (éventuellement accompagné dans les conditions précisées ci-dessus) une pièce de son choix intégrant ou suivie d'un bref prolongement original (variation, développement, improvisation, composition, etc.)
  • 2) l'entretien : le jury demande au candidat d'une part, de préciser les articulations aux pratiques musicales conduites en classe et aux champs de questionnement qui organisent le programme de la classe de terminale, et d'autre part, d' expliciter la démarche créative poursuivie et les processus musicaux librement mis en œuvre dans le prolongement proposé. Le candidat illustre son propos d'exemples chantés ou joués.

Partie B ( culture musicale - sur 10 points )[modifier | modifier le wikicode]

Le candidat écoute un extrait significatif d'une œuvre hors programme limitatif, identifiée (titre, auteur ou origine, dates du compositeur et/ou date de composition) et explicitement référée à l'une au moins des « quatre grandes questions » qui organisent le programme de terminale. Guidé par les questions du jury, il est amené à la commenter du point de vue de la ou des questions du programme auxquelles elle se rapporte et à la comparer à, au moins, une des œuvres du programme limitatif. L'écoute peut être réitérée.

La présentation initiale comme les réponses apportées aux questions posées par le jury peuvent opportunément s'appuyer sur la voix chantée du candidat ou l'usage d'un instrument qu'il aura pris soin d'apporter (un clavier est à sa disposition dans la salle d'interrogation).