Leçons de niveau 13

Mondialisation : processus, acteurs et territoires/Exercices/Sujets d'oral

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sujets d'oral
Image logo représentative de la faculté
Exercices no1
Leçon : Mondialisation : processus, acteurs et territoires

Exercices de niveau 13.

Exo préc. :Sommaire
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Exercice : Sujets d'oral
Mondialisation : processus, acteurs et territoires/Exercices/Sujets d'oral
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.



Symbol question.svg

Épreuve[modifier | modifier le wikicode]

Interrogatoire par Napoléon de Staps (avant l'exécution de ce dernier, en 1809), 1867.

Article détaillé : Quelques conseils pour l'oral.

Déroulement[modifier | modifier le wikicode]

L'élève a droit à 20 minutes de préparation avant les 20 minutes d'oral (la répartition du temps entre l'exposé de l'élève et le jeu de questions/réponses est à l'appréciation de l'examinateur). « Le candidat choisit un sujet parmi deux proposés par l'examinateur. Les sujets portent sur les questions et les études traitées en classe, figurant sur une liste conforme au programme, signée par le professeur et le chef d'établissement et portant le cachet du lycée. Si une production personnelle a été réalisée au cours de l'année, elle peut être mentionnée sur cette liste et, dans ce cas, le candidat s'en munit. [...] Le questionnement qui suit l'exposé du candidat peut déborder le cadre strict du sujet choisi »[1].

Notation[modifier | modifier le wikicode]

« Cette épreuve doit être conforme à l'esprit et aux démarches de l'option. Seuls sont pris en compte les points au-dessus de la moyenne. Il s'agit dès lors de valoriser généreusement, le cas échéant, les efforts consentis par des élèves de terminale scientifique qui choisissent de conserver l'histoire-géographie alors que les horaires et exigences sont lourds dans le domaine scientifique. C'est ainsi que doit être comprise la dernière phrase du règlement de l'épreuve : « Le questionnement qui suit l'exposé du candidat peut déborder le cadre strict du sujet choisi. » Il s'agit, si le candidat est en difficulté avec le sujet donné par l'examinateur, de vérifier s'il manifeste un manque global de connaissances et d'esprit d'analyse ou de voir, au contraire, si sur d'autres questions, il révèle des qualités qu’il n'a pas pu montrer auparavant. La bienveillance doit prévaloir au moment de l'examen »[2].

Exemples de sujet[modifier | modifier le wikicode]

« Les acteurs de la mondialisation »[modifier | modifier le wikicode]

Recrachage du plan du cours : facile.
Définition de la mondialisation en intro.

  1. Opérateurs privés ;
  2. Acteurs publics ;
  3. Membres de la société civile.

Questions du prof-examinateur :

  • définition de la DIT ?
  • Exemples de FTN ?
  • Différence entre une organisation supra-nationale et une gouvernementale ?
  • Exemples d'ONG ?
  • Quels outils dispose un État pour agir dans la mondialisation ?
  • Qu'est-ce que la logique hub & spoke ?

« Les processus de la mondialisation »[modifier | modifier le wikicode]

Recrachage du plan du cours : facile.
Définition de la mondialisation en intro.

  1. Processus économiques ;
  2. Processus politiques ;
  3. Processus socio-culturels.

Questions du prof-sadique :

  • y a-t-il une différence entre mondialisation et globalisation ?
  • Exemples de spécialisation économique ?
  • Définition des secteurs primaire, secondaire et tertiaire ?
  • Que signifie l'acronyme BRICS ?
  • Exemples d'organisations économiques régionales ?
  • Définition d'un interface ?

« Les FTN dans la mondialisation »[modifier | modifier le wikicode]

Sujet transversal à plusieurs chapitres : un petit peu plus difficile.
Définition d'une firme transnationale en intro.

  1. Elles sont les principaux acteurs ;
  2. Elles spécialisent les territoires et les échanges.

« Les conséquences spatiales de la mondialisation »[modifier | modifier le wikicode]

Recrachage du plan du cours : facile.
Définition de la mondialisation en intro.

  1. Espaces centraux et espaces périphériques ;
  2. Mise en réseau des territoires.

Ou :

  1. Des régions très intégrées dans la mondialisation (Triade + BRICS) ;
  2. Des régions en cours de développement (les différents NPI) ;
  3. Des régions non-intégrées à la mondialisation (une large partie de l'Afrique).

« Les réseaux dans la mondialisation »[modifier | modifier le wikicode]

I. Expansion des réseaux et des flux
  • Réseaux de transports
  • Réseaux de télécommunication
II. Territoires en réseau
  • Aménagements du territoire
  • Des frontières inégales
III. Croissance des échanges permise par la mise en réseau
  • Humains et biens
  • Services immatériels

ou

I. Réseaux matériels
  • Interconnections terrestres
  • Réseaux du transport maritime
  • Réseaux des hub aéroportuaires
II. Réseaux immatériels
  • Téléphonie et audiovisuel
  • Réseau internet
  • Réseaux des métropoles mondiales

« Les effets de la mondialisation sur les territoires »[modifier | modifier le wikicode]

I. Centres et périphéries
  • États moteurs
    • Membres de la triade
    • États-Continents et Puissance Émergente
  • Territoires à la marge
II. Territoires en réseaux
  • Définitions
  • Lieu
    • Hub aéroportuaires
    • Places boursières
    • Espaces frontaliers
    • Espace maritime : principales façades maritimes et zones industrialo-portuaires (ZIP)

« Les migrations internationales, reflets de la mondialisation »[modifier | modifier le wikicode]

« Frontières et mondialisation »[modifier | modifier le wikicode]

Problématique : Comment évolue la notion de frontière au sein d'une mondialisation interconnectant les territoires, visant ainsi à supprimer les frontières à travers plusieurs aspects (économique, politique etc.) ?

I. La mondialisation 
Un abaissement des frontières ?

Sur le domaine économique, politique, militaire, mais tout aussi social, les frontières tendent à disparaître au nom d'une mondialisation créant un « village monde ». Le partage des informations renforce cette idée, grâce aux NTIC, et au développement des moyens de transports.

II. Transformation des frontières, devenant sélectives

Dans le cadre de la mondialisation, certaines frontières profitent de leurs emplacement stratégique pour attirer les flux. Ex : îles profitant de leur détachement territoriale face aux continents, pour capter les flux financiers.

III. Espace de frontière dynamique, redéfinition de frontière

Grâce à la mondialisation, des frontières deviennent nettement plus dynamique, la notion de frontière étant à élargir. Ainsi, de nouvelles frontières se forment (axe Nord/Sud par exemple).

« Les métropoles au cœur de la mondialisation »[modifier | modifier le wikicode]

I. La mondialisation, un renforcement de la métropolisation intégrée
II. Les métropoles impulsant eux aussi la mondialisation

(en fonction de leurs niveaux d'équipements)

III. Américanisation des villes au niveau de leurs organisations territoriales ?

Entre spécificité et uniformisation

« Les puissances émergentes dans la mondialisation »[modifier | modifier le wikicode]

« La mondialisation en débat »[modifier | modifier le wikicode]

I. Débat économique 
Mondialisation libérale, augmentant les inégalités

(penser à jouer sur les différentes échelles)

II. Question environnementale 
La mondialisation se préoccupe peu des aspects écologiques

Bangladesh, pays peu intégré dans la mondialisation, et émettant le moins de pollution atmosphérique, est l'un des 1er pays qui sera touché par la montée des eaux, engloutissant une grande partie de son territoire.

III. Politique et militaire
IV. Acteurs de ce débat ?

États socialistes, taxation des flux financiers, Al Qaïda, etc.

« L'État et la mondialisation ? »[modifier | modifier le wikicode]

Pb : Quel avenir pour l'État face à la mondialisation ?

I. L'État dissout face à la mondialisation

NTIC, organisation supranationaux, etc.

II. Un fait 
augmentation du nombre de pays

Explosion de l'URSS, ex-Yougoslavie, etc. Résultante d'une mondialisation où les micro-États peuvent exister, car ce n'est plus la puissance d'un État (forte population, gd territoire) qui joue absolument. Les pays étant tous interdépendant et interconnecté (Cf. NTIC).

III. État, acteur néanmoins de la mondialisation
  • Politique volontariste pour une meilleure intégration à la mondialisation (ex : la Chine), défense de ses entreprises.
  • Nuisant la mondialisation : barrière protectionniste, mauvaise gouvernance créant des difficultés d'intégrations (ex : Afrique).

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. « Note de service sur l'épreuve au bac », sur http://www.education.gouv.fr/, publiée au Bulletin officiel spécial n° 7 du 6 octobre 2011.
  2. [pdf] « Éléments de cadrage de l'épreuve de terminale S », sur http://www.histoire.ac-versailles.fr/, publié le 23 octobre 2012.