Leçons de niveau 13

Mondialisation : processus, acteurs et territoires/Annexe/Mc Donald's

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mc Donald's
Image logo représentative de la faculté
Annexe 1
Leçon : Mondialisation : processus, acteurs et territoires

Cette annexe est de niveau 13.

Précédent :Sommaire
Suivant :Guyane française
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Annexe : Mc Donald's
Mondialisation : processus, acteurs et territoires/Annexe/Mc Donald's
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.




Un Mac Donald's à Times Square, New York.

MacDonald's Corporation est la plus grande chaîne de restauration rapide au monde, servant autour de 1,84 milliard de hamburgers en 2012[1].

MacDonald's est presque un mythe depuis 1937 : pour devenir un tel phénomène, une telle habitude dans la vie des populations, c’est toute une approche, une communication et une adaptabilité qui est mise en place par la multinationale. En effet, « MacDo » n’est pas un simple fast-food qui a réussi à élargir son concept dans le monde, c’est plutôt un concept auquel on adhère, presque une référence.

Derrière cette enseigne mondialement connue, c’est aussi une multinationale ayant saisi toutes les opportunités en matière de business. Mcdonald's s'adapte comme il choisit les terrains où il pourrait s'installer. Il a inséré le fast-food dans des pays où la nourriture n'avait rien à voir avec les hamburgers (Inde, France, Chine...). Et c’est en ça que Mcdonald's est une firme remarquablement robuste et « intelligente ». Il a d'ailleurs remarquablement surmonté la crise de 2009.

Problématique : quelle est la place de MacDonald's dans la mondialisation ? Acteurs ? Processus ? Influence sur les territoires ?

Success story mondiale[modifier | modifier le wikicode]

Débuts du concept[modifier | modifier le wikicode]

Article détaillé : w:en:Oldest_McDonald's_restaurant
En 1937, les frères Richard et Maurice McDonald ouvrent un stand de hot-dogs. En 1940, lorsqu’ils le déménagent en Californie près de San Bernardino, ils le nomment « Restaurant McDonald's ». En 1948, alors qu’ils remarquent que la plupart de leurs revenus proviennent de la vente de hamburgers, les deux frères décident de fermer pendant plusieurs mois leur restaurant afin de développer le Speedee Service System, un service rapide innovant. Les voituriers sont renvoyés et la vision du restaurant que nous connaissons se développe : vaisselle jetable, assiettes, serviettes en papiers, frites, sodas, hamburgers, guichets et prix réduits (15 cents le hamburger !). En 1965, Mac Donald's entre en bourse.

Le hamburger est d'origine allemande et fait référence à la ville de Hambourg, en Allemagne (il est courant en Allemagne de nommer les spécialités culinaires selon leur ville d'origine : le Berliner (un beignet fourré de confiture) et le Frankfurter (hot-dog), respectivement originaires de Berlin et Francfort-sur-le-Main, en sont deux exemples). À l'origine, la viande utilisée était surement du porc rôti (les Allemands en général étant de grands amateurs de charcuterie), ensuite remplacé par du porc haché. La recette a probablement été importée sur le sol américain par les marins allemands au cours du XIXe siècle. Aujourd'hui, en anglais, le mot hamburger désigne autant le sandwich que le steak haché.

C'est en 1979 seulement que McDonald's s'implante en France, à Strasbourg. Le succès qu’il provoque en Alsace entraîne cinq ans plus tard la création du premier restaurant dans la capitale (rue Montmartre). En 1986, c’est l'invention du « MacDrive » (service au volant, premier en France à Mantes-la-Ville).

Extension[modifier | modifier le wikicode]

Planisphère de la géolocalisation de l'entreprise McDonald's : http://tpe2010-2011mcdo.e-monsite.com/pages/la-diffusion-de-mcdonald-s.html

McDonald's est une chaîne de restauration rapide présente partout dans le monde, sur tous les continents et plus précisément dans 123 pays. Il y a 331 000 restaurants dont 12 000 se trouvent aux États-Unis, le pays de départ pour le concept.
Article connexe : w:en:List_of_countries_with_McDonald's_restaurants

L'application « MCDONALD'S France » présente sur les smartphones, permet la géolocalisation rapide d'un restaurant de cette chaîne sur le territoire français (exemple de l'application). Cette application est la preuve que McDo est ancré dans notre mode de vie, elle résulte du fruit de la mondialisation.

McDo est devenu incontournable, il trône dans toutes les villes du monde, jouant souvent le rôle de repère pour certains, se trouvant face à une alimentation inconnue lors de voyages à l'étranger. Ce qui revient souvent de leurs parts : « Au moins on sait ce que mange : un hamburger reste un hamburger, où qu’il soit fabriqué ! ».

Multinationale[modifier | modifier le wikicode]

Ray Kroc est l'homme qui a transformé McDonald's en une multinationale cotée en bourse en récupérant sa franchise. Il l'a mis en bourse et en a ainsi fait une firme à l'échelle mondiale en révolutionnant son mode de restauration. Les multiples actionnaires de McDonald's ont donc un pouvoir énorme sur la société. En 2002, McDonald's a eu un déficit de 1,52 %. Déficit négligeable pour une multinationale étant implantée dans plus de 110 pays mais les actionnaires ayant pris peur, McDonald's s'est vu obligé de licencier pour les rassurer et ainsi assurer son financement.

Pour s'implanter dans de nombreux pays, la marque McDonald's a sous-traité à des franchisés l'ouverture de restaurants fast food dans les endroits stratégiques. En effet, l'équipe de direction ne souhaite pas toujours diriger les restaurants, notamment dans des zones reculés comme à la campagne. Dans ce cas, ils trouvent des entrepreneurs à qui ils franchisent les restaurants et qui ont donc les responsabilités de gérer un ou plusieurs restaurants. Ce principe s'est fortement développé dans les années 1990 et a permis à de nombreuses personnes de s'enrichir. Tout de même, ces responsables n'ont pas tous les droits et doivent rendre compte à la hiérarchie d'une région ou d'un pays car ils ont des obligations à respecter dans la gestion des différents restaurants.

Influence mondiale[modifier | modifier le wikicode]


McDonald est donc le résultat du soft power (puissance douce) dont la capacité est d'influencer indirectement un autre pays par l'attractivité culturelle ou économique. Cela montre encore une fois que les États-Unis, sont une puissance incontournable sur la scène internationale.

Globalisation culinaire[modifier | modifier le wikicode]

On peut aussi dire qu’il y a une acculturation à l'échelle mondiale, c'est-à-dire un processus par lequel le pays assimile une culture différente qui lui est étrangère. Mais il y a plusieurs acculturation qui peuvent apparaitre :

  • il y a celle de l'assimilation, c'est-à-dire le pays receveur accepte et intègre les valeurs du pays donneur (le Big Mac est un énorme hamburger consommé à la base en majorité par les américains, et aujourd’hui présent dans quasiment tous les Mc Donald's) ;
  • il y a le syncrétisme culturel, c’est un métissage, une fusion de deux cultures. Il permet ainsi aux pays qui reçoivent une nouvelle culture d'un pays, de l'assimiler tout en gardant la culture de leurs pays (le Mac Baguette, uniquement présent en France, est un mélange de la culture américaine avec le hamburger et de la culture française avec la baguette) ;
  • il y a la déculturation, c’est une acculturation imposée, une assimilation forcée, et à savoir une perte de l'identité culturelle du pays (Mac Donald's n'a pas encore un tel pouvoir : il ne peut pas forcer des gens à venir y manger) ;
  • et enfin il y a la contre-acculturation,à savoir le rejet d'une nouvelle culture (certains pays rejettent encore le Mac Donald's, comme la Tunisie).

Indice Big Mac[modifier | modifier le wikicode]

En 1986, le magazine The Economist a proposé l’utilisation de « l’indice Big Mac » pour estimer le niveau de vie des pays dans lesquels McDonald's est présent. Il consiste à calculer le temps de travail en minute nécessaire pour acheter un Big Mac dans un pays et à le comparer avec le temps nécessaire dans d'autres pays de la planète, permettant de voir si une monnaie est surévaluée ou non par rapport au dollar. McDonald est alors un bon indice pour déterminer le niveau économique d'un pays ainsi que son niveau de vie (grâce à l'« indice big mac »).

En 2012, le prix du Big Mac est de 2 à 8 $. Il coûte 3,80 € (5 $) en France. Ce produit est en effet une constante dans les menus proposés dans les enseignes McDonald's et permet de rendre compte du pouvoir d’achat de la population. Cependant l'Inde fait figure d'exception puisque McDonald's ne propose pas de sandwich avec de la viande de bœuf.

Jerry Yang (co-fondateur de yahoo!) a dit que les pays possédant Mcdonald ne se faisaient plus la guerre entre eux. Jerry Yang a ainsi mis en place sa Golden Arches Theory : Tout pays ayant un développement économique suffisant pour atteindre une classe moyenne devenait un pays « Mcdonald ». En effet, la multinationale ne prendrait pas le risque de s'implanter dans un pays où la guerre et les conflits sont omniprésents car elle prendrait le risque de tout perdre.

Menus locaux[modifier | modifier le wikicode]

La machine de la mondialisation s’adapte aux espaces. Qu’il s’agisse du hamburger ou d’un autre met, ils sont toujours « cuisinés » en fonction des goûts nationaux. Ainsi, au Japon, Mac Donald’s a dû inventer un sandwich à base de crevettes pour satisfaire sa clientèle japonaise. De même, en France, les frites sont habituellement consommées avec de la mayonnaise, alors qu’aux États-Unis elles se consomment essentiellement avec du ketchup. La mondialisation crée donc de nouvelles formes culturelles. Comble de la polyvalence de Mcdonald, la création du Mc Baguette reprenant le cliché du Français avec béret marchant sur les Champs Élysées la baguette sous le bras. Le concept du hamburger et donc de l'image même de McDo a été oublié pour pouvoir correspondre aux attentes et aux habitudes de la clientèle française. Idée assez surprenante venant de la part d'un fast-food qui apporte un mode de vie et une nouvelle manière de manger dans un pays. Ce n'est plus lui qui impose son idée mais lui qui s'adapte.

Évolutions du concept[modifier | modifier le wikicode]

Le menu basique, servi dans un fast food, reste financièrement abordable pour toucher une grande partie de la population, soit les adolescents. De ce fait, ces restaurants sont devenus leurs points de ralliement. Cependant, le hamburger reste méprisé, critiqué et même ignoré par certains qui restent douteux.

De plus, la flexibilité des horaires permet de séduire un grand nombre de consommateurs. Qu'il soit midi, seize heures ou même vingt trois heures, le restaurant est ouvert et est dans la capacité de servir les menus que vous souhaitez ! Aujourd’hui certain de ces restaurants sont même ouverts 24 h sur 24.

Les dangers du fast food[modifier | modifier le wikicode]

Le fast-food est une des rares branches de l’alimentaire à tirer son épingle du jeu en ces temps de crise. McDonald’s, groupe emblématique de la restauration rapide, a fait un chiffre d’affaires qui avoisinait les 16 milliards d’euros en 2009 ! Valérie Cohen affirme, dans une étude réalisée par le cabinet de conseil Xerfi, que « dans un contexte de récession économique, et son corollaire de mauvaises nouvelles, les ménages choisissent massivement les établissements où l’addition est la plus basse ». En proposant des menus, pour la grande majorité, à moins de 10€, le fast-food peut facilement remplacer un restaurant traditionnel pour une famille modeste.

La restauration rapide satisfait un autre besoin essentiel de notre société moderne et super active : manger vite. Les plats servis très rapidement, la possibilité d’emporter sa nourriture, et ce même sans quitter son véhicule, correspond aux attentes d’une clientèle suractive et pressée. Pour l’anecdote, dans certains fast-foods à Tokyo, on ne paye pas la quantité de ce que l’on mange mais le temps que l’on passe à table !

Fast-foods et malbouffe sont pour beaucoup synonymes, alors que mange t’on réellement ?

Rentrons dans le vif du sujet. C’est sans réelle surprise que la nourriture de fast-food est trop grasse, trop sucrée, trop salée, pauvre en vitamines et en fibres. Ajoutons également qu’elle est très « chimique ». Beaucoup d’additifs sont présents dans les aliments. Une salade, pour rester fraiche et appétissante, est traitée avec une douzaine de produits chimiques (d’après taoastro.ifrance.com). On trouve également parfois de l’acrylamide (substance cancéreuse) dans les frites et les chips.

Viande[modifier | modifier le wikicode]

D’après danger-sante.org, « il a été reconnu que la viande est responsable de 70% de toutes les intoxications alimentaires rattachées aux fast-foods ». Nous nous doutons bien que la viande, quelle qu’elle soit, ne provient pas d’animaux gambadant dans de belles prairies vertes mais bel et bien de batteries. Même si ce n’est qu’une fiction, le film Fast Food Nation colle bien au sujet et montre toute l’horreur des fast-foods.

OGM[modifier | modifier le wikicode]

Dans beaucoup de pays les OGM sont autorisés et sont donc présents dans les menus (soja, tomates, maïs …) avec les éventuelles conséquences que cela peut avoir. Il en va de même avec le bétail et la volaille qui en sont nourris.

Light[modifier | modifier le wikicode]

Les boissons light à l’aspartame dans de grandes proportions présentent également de grand dangers pour la santé (voir l’article Produits Light et Aspartame = Danger ! pour plus de détails).

Les 2 principales saveurs[modifier | modifier le wikicode]

Cette nourriture, en plus de ne pas être très saine et d’une très grande qualité, ne contient que deux saveurs principales sur six : le sucré (viande, pain, soda) et le salé (frites, hamburger…). Pour information les 6 saveurs sont : le sucré, l’aigre, l’amer, le salé, le piquant et l’astringent. Or cette nourriture, qui est déséquilibrée et qui ne contient que la moitié des saveurs, est difficilement digérable. Ce déséquilibre pourrait être, selon certains nutritionnistes, à l’origine d’une insatisfaction corporelle et pourrait engendrer le retour d’une impression de faim plus rapidement. Après avoir englouti une grande quantité de nourriture dans un fast-food n’avez-vous pas remarqué que vous aviez souvent de nouveau faim une heure après ?

Les risques pour la santé[modifier | modifier le wikicode]

À court terme cette nourriture a pour effets : lourdeur d’esprit, léthargie et avidité. À long terme elle a pour effets : obésité, hypertension artérielle, maladies cardiaques, diabète, dépression, troubles de la vésicule biliaire, cancers voire d’entrainer la maladie d’Alzheimer !

À cause d’une alimentation trop grasse et pauvre en éléments nutritionnels (vitamines, fibres etc.) les cancers possibles sont le cancer de la prostate, des poumons, du pancréas, des seins et ovaires selon webchercheurs.com.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Stock de photos : commons:Category:McDonald's

Plus : w:en:Book:McDonald's

w:en:McBarge

w:en:McDonald's_urban_legends