Leçons de niveau 13

Miroirs en optique géométrique/Miroir plan

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Miroir plan
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Miroirs en optique géométrique
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Miroirs sphériques
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Miroirs en optique géométrique : Miroir plan
Miroirs en optique géométrique/Miroir plan
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.


Le type le plus simple de miroirs est le miroir plan. D'après les lois de Snell-Descartes, les rayons sont réfléchis de façon symétrique à la normale au plan (image de gauche ci-dessous). Que se passe-t-il si la source de lumière est un point (un objet A) ? Où est son image ? Sur le schéma ci-dessous (à droite), on remarque que les rayons ne se croisent pas après avoir été réfléchis, mais leurs prolongements se croisent de l'autre côté du miroir. On a donc une image virtuelle notée A' .

Reflexion fr.png Plane mirror.png

On peut remarquer que A et A' sont symétriques par rapport au miroir. Et étant donné que l'observateur ne peut voir qu'un petit faisceau de ces rayons, on peut choisir de ne représenter que celui-ci. C’est ce que l’on fait dans l’image suivante (à gauche) : on y a aussi rajouté un plus grand nombre de points objets formant une figure de flèche.

Mirror image reversal.svg Matterhorn Riffelsee 2005-06-11 crop.jpg

Les rayons parvenant à l'œil (4) semblent provenir de l’image virtuelle de la flèche qui est symétrique à l’objet réel. Cela explique pourquoi on voit, dans l’image de droite, une image virtuelle de la montagne sous le miroir formé par le lac.