Leçons de niveau 14

Micro contrôleurs AVR/Gerarduino

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Gerarduino
Icône de la faculté
Chapitre no 10
Leçon : Micro contrôleurs AVR
Chap. préc. :Arduino
Chap. suiv. :La conversion analogique numérique
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Micro contrôleurs AVR : Gerarduino
Micro contrôleurs AVR/Gerarduino
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le titre de ce chapitre est associé à Jean-Michel Gérard, ingénieur d'étude à l'IUT de Troyes jusqu'en aout 2014 et à la platine Arduino présentée dans le chapitre précédent.

Ce chapitre correspond à la rédaction du rapport d'un projet qui a été réalisé avec des étudiants de deuxième année GEII sur quelques années. Il a été terminé par le tuteur lui-même et c’est lui qui prend la plume pour vous le présenter.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

La seule similitude avec l’Arduino UNO est que le système est composé d’un empilage de cartes (carte mère et différentes carte filles (Shied, mais restons français …)

Le microcontrôleur est un ATMEGA 324p qui dispose de 4 ports de 8 bits plus confortable que l’UNO. Nous développerons les divers programmes en Basic avec le compilateur BASCOM AVR.

Description du système[modifier | modifier le wikicode]

Le système est composé de plusieurs cartes :

  1. Une carte mère avec un microcontrôleur ATMEGA 324p, d’une horloge temps réel + thermomètre I2C (dallas ds1829), d’un afficheur LCD 16x2 caractères, de 3 boutons poussoirs, de 3 leds et de divers connecteurs. On trouvera également un bouton « reset » et une led pour le bootloader.
  2. Une carte avec un afficheur graphique 128x64 points avec un écran tactile.
  3. Une carte avec une matrice de leds (5x7) contrôlée avec un circuit MAX 7221 (bus SPI)
  4. Une carte de communication RS232, qui pourra (au choix) fonctionner soit en rs232 classique (+12v -12v), soit en USB, soit en Bluetooth ou encore en infrarouge.

Format des cartes : j’ai choisi un format de 8cm par 10 cm correspondant au format de l’afficheur graphique et de ses composants annexes.

Description des cartes[modifier | modifier le wikicode]

Carte mère[modifier | modifier le wikicode]

Cette carte comprend essentiellement les composants suivants :

  • 3 boutons poussoirs (le bouton en bas à gauche se connecte au micro via un cavalier pour possibilité interruption, incompatible avec afficheur graphique)
  • 1 bouton reset
  • 1 led indiquant la mise sous tension
  • 1 led réservé au bootloader
  • 3 leds génériques
  • 1 afficheur 16 x2 caractères (ne pas utiliser avec la carte graphique)
  • Le microcontrôleur ATMEGA 324P avec quartz 16 Mhz
  • L’horloge temps réel + thermomètre I2C DS 1629
  • 1 connecteur 6 broches pour la programmation ISP
  • 1 connecteur 20 broches essentiellement pour l’afficheur graphique, mais sert pour d’autres cartes (attention aux incompatibilités)
  • 1 connecteur 4 broches pour l’écran tactile
  • 1 connecteur 6 broches pour l’alimentation 5v
  • 1 connecteur 6 broches pour la liaison RS232 et pour le bus i2C