Mallette Motivation et Estime de Soi-La metacognition-Les representations mentales

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Temps de lecture : 4mn30s

Les représentations mentales :  Apprendre à apprendre[modifier | modifier le wikicode]

Représentations mentales sur l’acte d’apprendre[modifier | modifier le wikicode]

André Giordan considère que “les conceptions de l’apprenant sont un tremplin pour son apprentissage.”

L'élève apparaît trop souvent comme le “présent-absent” du système éducatif. Il est dans la classe, mais l’enseignant n’en tient presque pas compte. Il ignore le plus souvent ce qu'il sait (ou croit savoir), il ne prend pas en compte sa façon d’apprendre.

Pour remédier à cette lacune, des recherches didactiques se sont mises en place depuis une vingtaine d’années. Sur des contenus disciplinaires ou interdisciplinaires, ces études ont permis de comprendre les questions, les idées, les façons de raisonner, le cadre de références des élèves ; tous ces éléments que l’on regroupe sous le terme générique de conception..

Les résultats de ces recherches amènent à proposer des situations d’apprentissage différentes pour permettre à l’élève de verbaliser et de prendre conscience de  sa façon d‘apprendre.

Le rôle de l’enseignant est de créer un environnement propice aux échanges et à l’expression des images mentales de l’apprenant.

Ici nous aborderons essentiellement les représentations des élèves sur leur façon d ‘apprendre :

Du point de l’enseignant :[modifier | modifier le wikicode]
  • Comment les élèves entrent-ils dans la situation ?
  • Comment formalisent-ils ?
  • De quels outils ont-ils besoin ?
  • Quelles questions se posent-ils ?
Du point du vue de l’apprenant:[modifier | modifier le wikicode]
  • Qu’est-ce que je sais faire dans telle situation pédagogique ?
  • Qu’est-ce que j’ai appris hier qui va m’aider à résoudre ce problème ?
  • Qu’est-ce que je retiens de la séance ? de la journée ?
  • Quels outils peuvent m’aider à résoudre le problème ?
  • Quelles sont les étapes pour terminer mon projet ?

Apprendre à apprendre dans les nouveaux programmes de 2016 et le socle commun[modifier | modifier le wikicode]

Dans le socle commun, un des axes prioritaires est l’apprentissage de méthodes et d’outils pour apprendre à apprendre et apprendre à comprendre

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=87834

Cet axe vise à permettre à tous les élèves, tout au long de leur scolarité, à être acteur et à réussir leurs apprentissages.

Cela engage l’élève à utiliser pleinement ses compétences cognitives :

  • planifier : rédiger un texte, prendre des notes, comprendre un texte...
  • réguler : s'engager dans une projet de réalisation, capacité d’initiative...
  • évaluer  : s’entraîner en choisissant les démarches adaptées aux objectifs explicités...

Cela engage également l’enseignant à expliciter sa pratique et à accompagner l’apprenant dans la connaissance de son fonctionnement cognitif.

Extrait du BO (décret n° 2015-372 du 31-3-2015 - J.O. du 2-4-2015)

Domaine 2 : les méthodes et outils pour apprendre

"Ce domaine a pour objectif de permettre à tous les élèves d'apprendre à apprendre, seuls ou collectivement, en classe ou en dehors, afin de réussir dans leurs études et, par la suite, se former tout au long de la vie. Les méthodes et outils pour apprendre doivent faire l'objet d'un apprentissage explicite en situation, dans tous les enseignements et espaces de la vie scolaire.

En classe, l'élève est amené à résoudre un problème, comprendre un document, rédiger un texte, prendre des notes, effectuer une prestation ou produire des objets. Il doit savoir apprendre une leçon, rédiger un devoir, préparer un exposé, prendre la parole, travailler à un projet, s'entraîner en choisissant les démarches adaptées aux objectifs d'apprentissage préalablement explicités. Ces compétences requièrent l'usage de tous les outils théoriques et pratiques à sa disposition, la fréquentation des bibliothèques et centres de documentation, la capacité à utiliser de manière pertinente les technologies numériques pour faire des recherches, accéder à l'information, la hiérarchiser et produire soi-même des contenus.

La maîtrise des méthodes et outils pour apprendre développe l'autonomie et les capacités d'initiative ; elle favorise l'implication dans le travail commun, l'entraide et la coopération."

3  Les objectifs visés[modifier | modifier le wikicode]

"Une vraie démocratisation scolaire consiste à s’occuper d’abord de ceux qui ont du mal à atteindre ce fameux « socle commun », non pas tant pour leur faire acquérir des compétences que pour leur donner les moyens de les construire. » Jean-Michel Zakhartchouk[1] .

Travailler explicitement et structurer les “références” à mémoriser visent à :

  • une meilleure organisation du travail de l’élève par une anticipation, une planification des étapes et la mémorisation de ces dernières,
  • une meilleur organisation collective en favorisant des situations de coopération,
  • la prévention du décrochage scolaire en mémorisant de façon rationnelle ce qui doit l’être,
  • croiser des connaissances,
  • assurer la compréhension de tous,
  • à une meilleure gestion du temps scolaire et hors scolaire.

Extrait du BO (Objectifs de connaissances et de compétences pour la maîtrise du socle commun)

  • Organisation du travail personnel

L'élève se projette dans le temps, anticipe, planifie ses tâches. Il gère les étapes d'une production, écrite ou non, mémorise ce qui doit l'être.

Il comprend le sens des consignes ; il sait qu'un même mot peut avoir des sens différents selon les disciplines.

Pour acquérir des connaissances et des compétences, il met en œuvre les capacités essentielles que sont l'attention, la mémorisation, la mobilisation de ressources, la concentration, l'aptitude à l'échange et au questionnement, le respect des consignes, la gestion de l'effort.

Il sait identifier un problème, s'engager dans une démarche de résolution, mobiliser les connaissances nécessaires, analyser et exploiter les erreurs, mettre à l'essai plusieurs solutions, accorder une importance particulière aux corrections.

L'élève sait se constituer des outils personnels grâce à des écrits de travail, y compris numériques : notamment prise de notes, brouillons, fiches, lexiques, nomenclatures, cartes mentales, plans, croquis, dont il peut se servir pour s'entraîner, réviser, mémoriser.

  • Coopération et réalisation de projets

L'élève travaille en équipe, partage des tâches, s'engage dans un dialogue constructif, accepte la contradiction tout en défendant son point de vue, fait preuve de diplomatie, négocie et recherche un consensus.

Il apprend à gérer un projet, qu'il soit individuel ou collectif. Il en planifie les tâches, en fixe les étapes et évalue l'atteinte des objectifs.

L'élève sait que la classe, l'école, l'établissement sont des lieux de collaboration, d'entraide et de mutualisation des savoirs. Il aide celui qui ne sait pas comme il apprend des autres. L'utilisation des outils numériques contribue à ces modalités d'organisation, d'échange et de collaboration.

  • Médias, démarches de recherche et de traitement de l'information

L'élève connaît des éléments d'histoire de l'écrit et de ses différents supports. Il comprend les modes de production et le rôle de l'image.

Il sait utiliser de façon réfléchie des outils de recherche, notamment sur Internet. Il apprend à confronter différentes sources et à évaluer la validité des contenus. Il sait traiter les informations collectées, les organiser, les mémoriser sous des formats appropriés et les mettre en forme. Il les met en relation pour construire ses connaissances.

L'élève apprend à utiliser avec discernement les outils numériques de communication et d'information qu'il côtoie au quotidien, en respectant les règles sociales de leur usage et toutes leurs potentialités pour apprendre et travailler. Il accède à un usage sûr, légal et éthique pour produire, recevoir et diffuser de l'information. Il développe une culture numérique.

Il identifie les différents médias (presse écrite, audiovisuelle et Web) et en connaît la nature. Il en comprend les enjeux et le fonctionnement général afin d'acquérir une distance critique et une autonomie suffisantes dans leur usage.

  • Outils numériques pour échanger et communiquer

L'élève sait mobiliser différents outils numériques pour créer des documents intégrant divers médias et les publier ou les transmettre, afin qu'ils soient consultables et utilisables par d'autres. Il sait réutiliser des productions collaboratives pour enrichir ses propres réalisations, dans le respect des règles du droit d'auteur.

L'élève utilise les espaces collaboratifs et apprend à communiquer notamment par le biais des réseaux sociaux dans le respect de soi et des autres. Il comprend la différence entre sphères publique et privée. Il sait ce qu'est une identité numérique et est attentif aux traces qu'il laisse.

Finalement l’élève doit comprendre que la tâche scolaire n’est pas une fin en soi mais au service de l’apprentissage.[2]

4 . Les conséquences attendues:[modifier | modifier le wikicode]

En ayant vécu des situations explicites de travail  individuelles et collectives, l’élève renforce ses capacités linguistiques, sa capacité d’écoute, de concentration,  de persévérance en menant au bout ses projets, en ayant suivi une démarche étayée par l’enseignant et construit ses outils.

Il peut alors :

  1. Entrer dans la situation problème en se focalisant sur la consigne explicitée, reformulée et sur les critères de réussite attendus. Il sait ce qu’il faut faire
  2. Rappeler les consignes et les tâches
  3. Formaliser à l’oral ce qu’il a fait et sait faire
  4. Valider son travail en fonction des critères de réussite
  5. Formaliser  à l’oral ce qu’il a fait, comment il a fait, ce qu’il a compris
  6. Rappeler au groupe ce qu’il a appris
  7. Formaliser à l’écrit ce qu’il a compris ( de façon individuelle , par deux ou collective)
  8. Participer à la mise en commun
< Précédent| Suivant >
  1. Article, « Quand l’école prétend préparer à la vie » de Philippe Perrenoud, www.cahierspedagogiques.com
  2. http://www2.ac-lyon.fr/etab/ien/rhone/oullins/IMG/pdf/methodes_et_outils_pour_apprendre_1.pdf