Mallette Motivation et Estime de Soi-Brain Gym-Des activites en classe

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Temps de lecture : 2mn

Selon le Brain Gym, on dénote 5 préalables à l'apprentissage :

  • la respiration
  • l’hydratation
  • l’orientation
  • l’intégration
  • la motivation

Chacun de ces facteurs se trouve influencé par un exercice du Brain Gym.

Quand utiliser le Brain Gym ?[modifier | modifier le wikicode]

Le Brain Gym peut devenir un moment rituel. Il peut se faire par exemple :

  • Tous les matins, en arrivant en classe pour vider les mauvaises énergies et se déstresser
  • Avant de commencer une activité : il permet de se préparer dans les meilleures conditions de réussite et cela dynamise les élèves.
  • Pendant une activité pour soutenir l’effort, continuer à être efficace et en forme.
  • Après une activité, pour se détendre, apaiser le stress ou un débordement émotionnel.
  • Après une journée de travail, pour libérer le stress et profiter de sa famille…
  • Après la récréation pour calmer les élèves.

Il peut se faire au coin regroupement (en maternelle par exemple), en déplaçant les tables ou simplement en restant à sa place.

Les quatre catégories d’activités[modifier | modifier le wikicode]

- Les exercices énergétiques : pour le centrage et l’alignement, la planification et la création de l’ordre

- Les attitudes d’approfondissement pour la relaxation, la détente, la coopération

- Les activités d’allongement : pour relacher la tension, pour la compréhension, la prise d’initivative

- Les mouvements de la ligne médiane pour la coordination sensori-motrice : traitement de l’information nécessaire à la lecture, l’écriture, l’écoute et le langage

L’ECAP[modifier | modifier le wikicode]

Le sigle ECAP signifie “Énergisant - Clair - Actif et Positif”. Il représente une séquence de quatre exercices :

  • E comme Énergisant, il s’agit de boire un verre d’eau lentement pour se réhydrater et avoir l’énergie d’apprendre.
  • C comme Clair, il s’agit de masser un point sous la clavicule d’une main tout en posant l’autre main sur le ventre durant une minute de chaque côté.
  • A comme actif, il s’agit de relever un genou en cherchant à le toucher avec la main ou le coude opposé.
  • P comme positif, les élèves sont debout, ils croisent les pieds et joignent les mains en les croisant également. Rester ainsi durant 1 minute. On termine en joignant la pulpe des cinq doigts ensemble quelques secondes.

Cet enchaînement est montré en vidéo sur ce lien : http://www.reussirmavie.net/Brain-Gym-des-mouvements-pour-muscler-vos-capacites-a-etudier_a2216.html

Autres exemples d’activités[modifier | modifier le wikicode]

Le bouton pause[modifier | modifier le wikicode]

Cet exercice a été mis en place par Miss Bubble (Article: http://maisquefaitlamaitresse.com/hello-world/)

Quelques exemples d’exercices de Brain gym qui peuvent favoriser la motivation et l’estime de soi.

Le Cross Crawl (mouvement croisé)[modifier | modifier le wikicode]

C'est l’exercice le plus connu et permet un échauffement pour une activité de la ligne médiane.

l’élève doit effectuer une torsion en bougeant alternativement le bras et la jambe opposés. Ces mouvements permettent de favoriser un bon apprentissage.

Le crayonnage en miroir[modifier | modifier le wikicode]

C’est une activité de dessin bilatérale. Cet exercice utilise les muscles des bras et des épaules. L’enfant doit être capable de dessiner des deux mains, debout contre un support, de manière simultanée des formes simples. Ce mouvement permet de développer la créativité, le jeu et l’innovation.

Le roulement de cou[modifier | modifier le wikicode]

Là encore, le haut du corps est sollicité. Cet exercice permet de soulager la fatigue mentale. L’élève doit hausser les épaules, puis faire rouler sa tête de gauche à droite sur l’avant, puis sur l’arrière. Le but est de relâcher petit à petit les épaules afin de relaxer les muscles.

La respiration ventrale[modifier | modifier le wikicode]

Retenir sa respiration lors d’un exercice ou d’un effort est un réflexe courant. Cet exercice nous permet de travailler dessus et de s’apercevoir de la possibilité de gagner de l’énergie.

Il faut d’abord poser les mains sur son ventre, puis expulser l’air de ses poumons par la bouche comme pour faire voler une plume. A chaque brève expiration, il faut rentrer le nombril comme pour le rapprocher de la colonne vertébrale, puis d’inspirer doucement.

On doit sentir le mouvement d’avancée et de recul de sa main.

Penser à un X[modifier | modifier le wikicode]

Selon Dennison, le X est un symbole positif. Il permet de se recentrer et d’améliorer ses performances.

L’élève doit donc fermer les yeux et visualiser mentalement un X qui s’étend de ses épaules jusqu’à ses hanches.

Astuces pour un élève en situation d’hyperactivité[modifier | modifier le wikicode]

Certains élèves ont des besoins de mouvements plus importants que les autres. Pour ces élèves qui peuvent perturber une classe par des mouvements incessants mais à qui on ne peut demander de rester immobile, on peut proposer un aménagement simple de l’espace de travail en attachant un élastique aux pieds de la table, avec lequel l’élève pourra “jouer”

Il peut :

  • Exécuter des mouvements de pression sur l'élastique
  • Réaliser un mouvement de ciseaux
  • Écarter les deux parties

Ce dispositif permet à l’élève de réaliser des mouvements silencieux, bénéfiques pour sa concentration et non gênants pour le reste de la classe.

< Précédent| Suivant >