Leçons de niveau 18

Logique analytique/Les B

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Les B
Icône de la faculté
Chapitre no 12
Leçon : Logique analytique
Chap. préc. :Les R
Chap. suiv. :Du jugement
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Logique analytique : Les B
Logique analytique/Les B
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Concernant les B[modifier | modifier le wikicode]

    Je vis mentalement les R ce qui implique certaines contraintes formelles si je veux les signaler par des propositions de mots, j’exerce un pouvoir sur les B qui n’ont pas les mêmes contraintes.
    B est une combinaison de concepts qui peut être beaucoup plus complexe que R, car elle est à la merci de toutes les fantaisies de 2 et 7dj. Cette combinaison, si elle existe telle qu’elle est, peut être vraie ou fausse, imprécise, complexe, mensongère, indécidable ou paradoxale. Aussi la seule véritable contrainte formelle qui pèse sur B, c’est que B est un concept qui n’est pas un R. Par contre B peut provoquer un R, sa vérité et son efficacité sont en permanence jugées par 7j. B peut être la représentation d’un R, d’une proposition, d’un ensemble de propositions, d’un transcendant, un texte, un livre, une équation, l’ensemble des mathématiques. Non seulement B peut être jugé mais aussi nié par plusieurs fonctions mentales. Ces négations ont un sens différent selon qu’il s’agit de l’évidence du souvenir (1) ou de la conscience (5), de l’analyse formelle de (2), de l’affirmation de la foi (9), du rejet ou de la fuite de (6), et tout cela peut avoir lieu en même temps.