Leçons de niveau 18

Logique analytique/Formes

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Formes
Icône de la faculté
Chapitre no 9
Leçon : Logique analytique
Chap. préc. :Conditions
Chap. suiv. :Des possibles
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Logique analytique : Formes
Logique analytique/Formes
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Formes élémentaires des propositions simples[modifier | modifier le wikicode]

       (1) (observer) (ma huppe) (se nourrir) (dans le jardin)
               C	   PA          R	      B
    Passive 	      {(observer)	(le jardin)        
                (2)   {   R	             B	
    active	      {(choisir)	(un gâteau)
                          R	             B
    Pour tous 	      {(juger)	(plus ou moins vrai, faux, efficace
    Les mondes	(3)   {(dont indécidable et paradoxal)
                      {(constater)  (une tautologie, une contradiction toujours vraie ou fausse)
                          R		     B
                (4)	(proposer)	(une solution)
                          R	             B
                (5)	(vouloir)	(analyser)	(un concept)
                          R	             R’	              B’	 (B : R’B’)
    (1) et (2) 	modèles des propositions du monde extérieur
    (3)	        modèles de jugement de vérité
    (4) et (5)	modèles des propositions du monde mental.
    A part (P ma huppe) qui pourrait être (P Socrate), (P montagne), la projection du soi (X ou je) est éludé des modèles (2) à (5) et en particulier des modèles (3) et (4) où elle serait une altération du sens.
    Les B peuvent s’enrichir de combinaisons de concepts.
    Dans le cas d’une tautologie, le jugement de vérité constate plus qu’il ne juge, car il n’a d’autre choix de l’apprécier autrement, sauf de se méprendre.
    Je remarque que (1) = (2) avec R = C et B = P A R B