Littérature de jeunesse en anglais : William Shakespeare, Le Songe d'une nuit d'été/Amies et confidences

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche




White open book.svg

Il y avait une loi dans la cité antique d'Athènes qui donnait à ses citoyens le droit d'obliger leurs filles à épouser l'homme de leur choix : si une fille refusait, son père avait le droit de la condamner à mort. Mais comme les pères n'ont pas réellement envie d'en venir à cette extrémité, même avec des filles peu obéissantes, la loi n'était jamais appliquée, et servait surtout de menace.

Il arriva toutefois qu'un vieil homme nommé Égée vint se plaindre à Thésée, le duc d'Athènes, que sa fille Hermia à qui il avait ordonné d'épouser Démétrius, un jeune aristocrate athénien, refusait de lui obéir parce qu'elle était amoureuse d'un autre jeune athénien, Lysandre. Égée réclamait que justice soit faite et que cette cruelle loi soit appliquée.

Hermia plaida sa cause en disant que Démétrius était l'ancien amant de sa meilleure amie, Héléna, qui l'aimait à la folie ; mais cette honorable argumentation ne fit pas changer d'avis son terrible père.

Thésée était un prince noble et généreux mais n'avait pas le pouvoir de changer les lois de son pays ; il accorda un délai de quatre jours à Hermia pour changer d'avis.

Hermia se précipita chez Lysandre pour lui dire la terrible menace qui pesait sur elle : soit elle l'abandonne pour épouser Démétrius, soit elle est exécutée dans quatre jours.

En apprenant la nouvelle, Lysandre est désespéré. Comme une de ses tantes habite à l'extérieur de la cité d'Athènes dans une ville où cette cruelle loi ne s'applique pas, il propose à Hermia de fuir en cachette la maison de son père pendant la nuit et de partir avec lui chez sa tante où ils pourront se marier : « Je vous retrouverai sans faute dans ce joli bois où nous avons déjà fait tant de promenades au mois de mai avec Héléna. »

Ravie de cette proposition, Hermia accepte et garde le secret, à l'exception d'Héléna, son amie.

Mais Héléna -- que ne feraient pas les jeunes filles par amour ? -- décide d'aller en parler à Démétrius ; et pourtant, elle ne pouvait rien espérer en retour de cette trahison, sinon le tout petit plaisir de suivre son amant infidèle dans les bois, car elle savait bien qu'il allait se précipiter à la poursuite d'Hermia.