Littérature de jeunesse en anglais : Leslie Brooke, L'oie aux plumes d'or/L'oie magique

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche





White open book.svg

Le vieil homme s'en alla, Simplet alla couper l'arbre.

Quand il tomba à terre, entre ses racines se trouvait une oie aux plumes d'or pur.

Il l'emporta jusqu'à une auberge où il comptait passer la nuit.

L'aubergiste avait trois filles qui, en voyant cette oie, se demandèrent ce qu'était cet animal fabuleux et comment faire pour obtenir une des plumes d'or.

L'aînée se dit : 

-- « J'aurai sûrement l’occasion d'arracher une de ces plumes » et quand Simplet sortit, elle attrapa l'oie par l'aile. Mais voilà que sa main s'y colla !

Un peu plus tard la seconde fille arriva, prête à arracher une plume d'or. Mais à peine avait-elle touché sa sœur qu'elle fut aussi collée.

Et quand la troisième arriva enfin, ses sœurs lui crièrent :

-- « Ne t'approche surtout pas, pour l'amour du ciel, éloigne-toi ! »

Mais elle ne comprit pas pourquoi on lui criait de s'écarter et se dit :

-- « Si elles tiennent l'oie, pourquoi pas moi ? »

Elle s'élança, mais dès qu'elle eut touché sa sœur, la voilà collée ; aussi fort qu'elle tente de s'écarter, elle ne pouvait se détacher et les voilà toutes les trois collées à l'oie pendant la nuit entière.