Lettres persanes/Lettre XXX, Rica au même, commentaire no 1

Une page de Wikiversité.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Lettre XXX, « Rica au même », commentaire no 1
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Lettres persanes
Chap. préc. :Résumé
Chap. suiv. :Lettre C, « Rica à Rhédi », commentaire no 1
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Lettres persanes : Lettre XXX, « Rica au même », commentaire no 1
Lettres persanes/Lettre XXX, Rica au même, commentaire no 1
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Voir l'extrait et le plan du commentaire.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

En 1721, le philosophe et écrivain français des Lumières Montesquieu publie anonymement le roman épistolaire Lettres persanes. L'auteur, connu pour ses conceptions politiques comme la séparations des pouvoirs de l'Etat, critique, dans cette œuvre, la société française de son époque.

Questions possibles[modifier | modifier le wikicode]

  • Comment l'auteur dénonce-t-il ici le règne des apparences dans la société de son temps ?

La folie de l'observation[modifier | modifier le wikicode]

Une curiosité immodérée[modifier | modifier le wikicode]

Un jugement hâtif et superficiel[modifier | modifier le wikicode]

Les leçons de l'expérimentation[modifier | modifier le wikicode]

Une analyse poussée et réfléchie[modifier | modifier le wikicode]

Une expérience douleureuse mais révélatrice[modifier | modifier le wikicode]

La critique de l'ethnocentrisme parisien[modifier | modifier le wikicode]

Conclusion[modifier | modifier le wikicode]