Leçons de niveau 2

Latin/Grammaire/Conjugaison/Particularités

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Particularités du latin
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : Conjugaison latine
Chap. préc. :Esse et ses composés
Chap. suiv. :Imparfait
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Conjugaison latine : Particularités du latin
Latin/Grammaire/Conjugaison/Particularités
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le latin possède plusieurs particularités, peut-être simples à assimiler mais fondamentales.

Structure d'une phrase simple[modifier | modifier le wikicode]

Une phrase simple s'articule autour du verbe conjugué, presque toujours placé à la fin de la phrase. Le sujet est placé au début, puis viennent les compléments d’objet directs ou indirects éventuels. Les compléments circonstanciels se placent généralement juste avant le verbe conjugué. Les adjectifs qualificatifs se placent avant le mot qu’ils qualifient, de même que les adverbes se placent avant le verbe, l'adjectif ou l'adverbe dont ils modifient le sens.

L'attribut du sujet (nominatif) se place avant le verbe : ce qui permet de ne pas le confondre avec un sujet dans des phrases longues et complexes. Le complément du nom (génitif) se place avant le nom qu’il complète. Le verbe sum,es,esse, fui lorqu’il est placé en tête de phrase ne commande pas une construction sujet/attribut du sujet : il se traduit par la tournure présentative : il y a... ou c'est.... Mais l’ordre des mots est d'une grande liberté, et la modification de l’ordre habituel est un procédé stylistique permettant de mettre en avant un mot mis à une place inhabituelle.