Leçons de niveau 2

Kotava/Grammaire/Annexe/Affixes

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les affixes
Image logo représentative de la faculté
Annexe 1
Leçon : Affixes principaux

Annexe de niveau 2.

Précédent :Sommaire
Suivant :Prépositions
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Annexe : Les affixes
Kotava/Grammaire/Annexe/Affixes
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.




Les affixes jouent un très grand rôle en kotava et sont largement utilisés, tant au point de vue purement lexical que sur le plan expressif. Il est important de les connaître et d’en maîtriser très vite les plus usuels, notamment les affixes totaux.

Les affixes totaux[modifier | modifier le wikicode]

Ces affixes peuvent s'appliquer à n’importe quel type de mot, aussi bien substantif, verbe ou déterminatif. Il existe des préfixes totaux et des suffixes totaux, d'ailleurs combinables.

Les préfixes totaux[modifier | modifier le wikicode]

Préfixe Signification Exemple - source Exemple - dérivé
en- idée de renforcement favlaf (utile) enfavlaf (indispensable)
me- idée de négatif favlaf (utile) mefavlaf (inutile)
vol- idée de contraire favlaf (utile) volfavlaf (nuisible)


Les suffixes totaux[modifier | modifier le wikicode]

Ces suffixes sont constitués d'une ou deux consonnes significatives, accompagnées d'une voyelle de liaison pré- ou postposée selon la finale et la nature du mot auquel est ajouté le suffixe. Pour les substantifs, ils sont conditionnés par la règle de l'euphonie vocalique qui veut que leur finale doive être identique.

Suffixe Signification Exemple - source Exemple - dérivé
-m- idée de petitesse, suffixe diminutif ayik (homme)
perake(serpent)
estú (manger)
ayikam (petit homme)
perakeme (petit serpent)
estu (manger peu)
-p- idée de grandeur, suffixe augmentatif molt (port)
ulí (boire)
kaliaf (rapide)
moltap (grand port)
uli (boire beaucoup)
kaliapaf (très rapide)
-j- idée négative, suffixe péjoratif mona (maison)
lubé (tomber)
batakaf (blanc)
monaja (baraque)
lube (mal tomber)
batakajaf (d'un blanc douteux)
-ny- idée méliorative, suffixe affectif fortey (sang)
dili (sang)
solwif (distinct)
forteyany (bon sang)
dilinyi (bonne paix)
solwinyaf (bien distinct)
-rs- idée d'excessivité estul (tu manges)
kaliaf (rapide)
estursul (tu manges trop)
kaliarsaf (trop rapide)
-ns- idée d'insuffisance tunuyan (libéré)
dolé (vendre)
tunuyansan (insuffisamment libéré)
dolensé (vendre trop peu)


Les affixes spécialisés[modifier | modifier le wikicode]

Il existe de nombreux affixes spécialisés :

  • Des affixes verbaux, servant à former des verbes sur base substantive ou adjective.
  • Des suffixes de verbe qui, à partir d'un radical verbal, servent à former des substantifs (nom d'agent, lieu, instrument, résultat, action, etc.), ainsi que les adjectifs verbaux (participes actifs, passifs et complétifs).
  • Des suffixes de substantifs, pour former d'autres substantifs (lieu, sexe, science, etc.) ou des adjectifs (qualificatif, couleur, etc.)
  • Des suffixes de déterminatifs permettant de créer, à partir notamment d'adjectifs, des substantifs (qualité, individu, chose) et les adverbes de manière.

Découvrir la liste exhaustive de ces affixes et des exemples ici : [1]