Leçons de niveau 6

Jules Renard, Histoires naturelles/Les boeufs

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Les boeufs
Icône de la faculté
Chapitre no 14
Leçon : Jules Renard, Histoires naturelles
Chap. préc. :La vache
Chap. suiv. :Le taureau
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Jules Renard, Histoires naturelles : Les boeufs
Jules Renard, Histoires naturelles/Les boeufs
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.





Question mark white icon.svg

  1. "Comme d'habitude" : est-ce que le lecteur est prêt à imaginer cette histoire ? __________________________________________________________________________________________
    Castor and Pollux-Parc de Versailles
  2. Castor et Pollux sont deux jumeaux de la mythologie grecque : Où se trouve la statue ? _____________________________________________________________________________________________________
  3. Pourquoi les deux bœufs portent-ils ces noms ? ___________________________________________________________________________________________________________________
  4. L'auteur compare Castor à une servante, son balai à la main. Pourquoi ? _______________________________________________________________________________________________________________________
  5. Sur la première image, Benjamin Rabier a représenté Castor buvant dans une _________________________________________________________________________________________________________________ .
  6. Sur la seconde image, il a représenté deux bœufs attelés au même joug. S'agit-il de Castor et Pollux ? __________, parce qu’ils ____________________________________________________________________
  • Recherche documentaire et lecture d'image :

40x

  • Pour comprendre la révolution de la motorisation, chercher sur cette photo ce qui a remplacé l’attelage de bœufs dans cette ferme de 1975.
  • Pour comprendre le travail de ce laboureur, comme au temps de Jules Renard, regarder ce film.