Leçons de niveau débutant

Introduction au christianisme/Liturgie

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Liturgie
Icône de la faculté
Chapitre no 7
Leçon : Introduction au christianisme
Chap. préc. :Tradition
Chap. suiv. :Sommaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Introduction au christianisme : Liturgie
Introduction au christianisme/Liturgie
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

La liturgie correspond à l'ensemble des rites, des cérémonies et des prières utilisés par les Églises chrétiennes. Selon les Églises, cette liturgie est codifiée par des règles ou se base simplement sur les saintes Écritures. Le mot « liturgie » vient du grec «  λειτουργία / leitourgía » qui signifie « le service du peuple ». Ainsi, la liturgie chrétienne s'inscrit dans la continuité de la liturgie juive en ce qu'elle a le sens du service public rendu à Dieu.

Spécifiquement, au sein du christianisme, le mot « liturgie » a en fait trois sens différents :

  1. Au sens premier, il fait référence à l'annonce de l'Évangile et à la mise en pratique de l'enseignement du Christ.
  2. D'une manière plus générale, il désigne l'ensemble des rites et du cérémonial mis en œuvre au cours d'une célébration religieuse organisée par l'Église, par exemple, le déroulement de sacrements comme la messe ou le baptême.
  3. Dans un sens plus restreint, il désigne l'eucharistie en particulier. Ce sens est surtout utilisé chez les orthodoxes et les catholiques orientaux.

Les chrétiens ont repris la semaine de sept jours du judaïsme selon le récit de la création du monde du livre de la Genèse qui raconte que Dieu créa le monde en six jours et se reposa le septième jour, notre samedi. Cependant, au lieu du samedi, les chrétiens ont le dimanche en tant que « Jour du Seigneur » au cour duquel ils se rassemblent pour vénérer Dieu. Le dimanche a été choisi pour commémorer le jour de la résurrection du Sauveur. Ainsi, pour les chrétiens, le dimanche est, à la fois, une commémoration de l'œuvre de Dieu dans la création et dans le salut par Jésus-Christ.

Fêtes chrétiennes[modifier | modifier le wikicode]

La résurrection de Jésus par Albrecht Altdorfer en 1518

Les deux fêtes annuelles les plus importantes pour les chrétiens sont Noël, qui célèbre la naissance de Jésus, et Pâques, qui célèbre sa résurrection d'entre les morts. Les chrétiens observent également des périodes de préparation. L'Avent est la période pour attendre et espérer la naissance de Jésus au jour de Noël. De plus, l'Épiphanie est une fête qui suit Noël célébrant l'incarnation du Messie dans le monde. De son côté, le Carême est une période de 40 jours de préparation solennelle avant Pâques. La durée de 40 jours représente symboliquement les 40 années que le peuple d'Israël a passé dans le désert, mais aussi les 40 jours au cours desquels Jésus a été tenté par Satan avant de commencer son ministère public. Le Carême est suivi par la Semaine sainte durant laquelle les chrétiens revivent la Passion du Christ qui inclue son dernier repas avec ses disciples, son arrestation, sa torture et son exécution sur une croix par les Romains. Cette semaine culmine avec la célébration joyeuse de la résurrection à Pâques. 50 jours après Pâques, la Pentecôte célèbre la descente de l'Esprit-Saint et le début de la mission des disciples de Jésus.

Par ailleurs, l'année de naissance de Jésus marque l'an 1 du calendrier occidental utilisé même de manière séculaire. Ceci dit, les historiens croient que Jésus est plutôt né deux ou trois ans plus tôt.

La messe[modifier | modifier le wikicode]

Une messe célébrée par l'Église catholique à Lourdes en France en 2006

La messe est le point culminant de la liturgie chrétienne. Pour les catholiques, les orthodoxes et les anglicans, la messe est un sacrement qui réactualise, de manière non sanglante, le sacrifice du Christ. La messe est célébrée selon différents rituels qui ont évolué au cours du temps ; il s'agit de la liturgie.

Le baptême[modifier | modifier le wikicode]

Un baptême par immersion célébré par l'Église orthodoxe à Saint-Pétersbourg en Russie en 2005

Le baptême est la façon dont une personne devient chrétienne et reçoit l'Esprit Saint. De nos jours, plusieurs Églises pratiquent le baptême des nouveau-nés, mais d'autres réservent le baptême pour les adultes. Certaines confessions chrétiennes pratiquent le baptême par une immersion complète dans l'eau tandis que d'autres ne font que verser de l'eau sur la tête de la personne baptisée.

Les rites[modifier | modifier le wikicode]

On peut dénombrer plusieurs rites chrétiens au cours de l'histoire qui forment différentes versions de la liturgie chrétienne.

Par exemple, l'Église catholique latine a ses propres rites dont le plus répandu de nos jours est le rite romain. Ce dernier a évolué au cours des âges en adoptant de nouvelles formes qui remplacent les anciennes. La forme connue sous le nom de « rite tridentin » a été établie, dans les années 1560 et 1570, par le pape Pie V à la demande du concile de Trente tenu en 1542. Il a subit une série de modifications mineures au cours des siècles qui suivirent. Des changements plus substantiels ont été apportés au XXe siècle, culminant avec le IIe concile œcuménique du Vatican, dans les années 1960, qui a effectué une révision générale des rites romains de tous les sacrements de l'Église catholique qui est celle utilisée de nos jours par l'Église catholique en Occident. Un des changements les plus visibles est que la langue utilisée est la langue vernaculaire au lieu du latin.

Les églises[modifier | modifier le wikicode]

La cathédrale de la Sainte-Trinité de Laval en France qui a successivement servie de chapelle, d'église paroissiale, puis, de cathédrale de l'Église catholique

Les églises sont les édifices principaux où les chrétiens se réunissent pour vénérer Dieu ainsi que pour marquer les événements importants de la vie tels que la naissance, le mariage et la mort. L'art, l'architecture et la disposition des églises varient selon les traditions et les confessions chrétiennes. Certaines mettent une emphase importante sur les icônes sacrées tandis que d'autres rejettent complètement leur utilisation. Les célébrations à l'intérieur de ces églises varient également beaucoup selon les cultures, les traditions et les dénominations.

Relique du crâne de saint Yves en France

Un élément digne de mention sont les reliques. En effet, certaines églises abritent des reliques qui sont des objets qui ont été reconnus comme étant des parties des corps des saints, des morceaux de la croix de Jésus ou d'autres objets similaires de grande importance. Ceux-ci jouissent d'une grande révérence et sont sacrés.

Exercices[modifier | modifier le wikicode]

  1. Quel jour de la semaine est le « Jour du Seigneur » pour les chrétiens ?
  2. Quelle est la fête chrétienne qui célèbre la naissance de Jésus ?
  3. Quelle est la fête chrétienne qui célèbre la résurrection de Jésus ?
  4. Quelle est la durée du Carême ?
  5. De quelle façon une personne devient-elle chrétienne ?
  6. Comment se nomment les édifices où les chrétiens se réunissent pour vénérer Dieu ?