Leçons de niveau débutant

Introduction au catholicisme/Ordre

Une page de Wikiversité.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Ordre
Icône de la faculté
Chapitre no 11
Leçon : Introduction au catholicisme
Chap. préc. :Mariage
Chap. suiv. :Péché
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Introduction au catholicisme : Ordre
Introduction au catholicisme/Ordre
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.
Le sacrement de l'ordination par Pietro Antonio Novelli, 1779

L'ordre, également appelé l'ordination sacerdotale, est le sacrement par lequel la mission confiée par le Christ à ses apôtres continue à être exercée dans l'Église jusqu'à la fin des temps. En plus du don de la grâce divine, le sacrement de l'ordre marque l'âme d'un caractère indélébile qui, selon le Catéchisme de l'Église catholique, « permet d’exercer un pouvoir sacré au nom et par l’autorité du Christ pour le service du Peuple de Dieu. » Ainsi, il ne peut être conféré qu'une seule fois et ne peut pas être annulé ni conféré pour une période limitée. Pour le recevoir, il faut avoir reçu les trois sacrements de l'initiation chrétienne. Ce sacrement est réservé aux hommes.

Degrés[modifier | modifier le wikicode]

Le sacrement de l'ordre possède trois degrés :

  1. l'épiscopat, c'est-à-dire les évêques
  2. le presbytérat, c'est-à-dire les prêtres
  3. le diaconat, c'est-à-dire les diacres

Tous les candidats doivent recevoir les ordres successivement. Il peut y avoir des diacres permanent qui ne sont pas destinés à devenir prêtres.

Célibat[modifier | modifier le wikicode]

Le candidat au diaconat fait promesse de rester « en l'état », c'est-à-dire qu'il ne peut plus recevoir le sacrement du mariage. En effet, s'il est marié, il le demeure, mais, s'il est célibataire, il le demeure aussi. De plus, s'il devient veuf, il ne peut pas se remarier. Ainsi, l'Église catholique a des diacres mariés. Au sein de l'Église latine, c'est-à-dire occidentale, c'est le cas, souvent, pour les diacres permanents, mais celle-ci n'élève pas, par principe, des hommes mariés au presbytérat. Ceci dit, le pape peut accorder une dispense pour intégrer des prêtres mariés convertis issus de d'autres Églises, c'est le cas notamment pour les prêtres anglicans qui rejoignent l'Église catholique. De leurs côtés, les Églises catholiques orientales élèvent des hommes mariés au presbytérat. Par contre, seuls les prêtes célibataires, ou veufs, peuvent être appelés à l'épiscopat.

Rites[modifier | modifier le wikicode]

L'onction d'huile des mains d'un prêtre nouvellement ordonné, à Montréal en 2007

Peu importe le degré, le cérémonial d'ordination comporte trois phases :

  1. les rites initiaux qui comprennent la présentation et l'élection de l'ordinand, c'est-à-dire celui qui reçoit l'ordre, l'allocution de l'évêque, l'interrogatoire de l'ordinand et les litanies des saints pour attester que le choix du candidat s'est fait conformément à l'usage de l'Église et pour préparer l'acte solennel de la consécration
  2. l'ordination proprement dite qui comprend l'imposition des mains en silence suivie de la prière consécratoire
  3. les rites complémentaires qui comprennent plusieurs rites qui viennent exprimer et achever, d'une manière symbolique, le mystère qui s'est accompli

Exercices[modifier | modifier le wikicode]

  1. Combien y a-t-il de degrés de l'ordre ?
  2. Quel est le plus bas degré de l'ordre ?
  3. Quel est le degré le plus élevé de l'ordre ?
  4. Qui peut être ordonné ?
  5. Vrai ou faux : il ne peut pas y avoir de prêtres mariés dans l'Église catholique ?
  6. Combien de phases le cérémonial d'ordination comprend-il ?