Leçons de niveau débutant

Introduction au catholicisme/Introduction

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Introduction
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Introduction au catholicisme
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Foi et doctrine
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Introduction au catholicisme : Introduction
Introduction au catholicisme/Introduction
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.
La basilique Saint-Pierre au Vatican, le plus important édifice religieux du catholicisme

Les premiers chrétiens ont qualifié leur mouvement de « catholique », un synonyme d'« universel ». De nos jours, plusieurs Églises utilisent ce terme. Cependant, depuis le XVIe siècle, ce terme est utilisé pour marquer la différence du catholicisme par rapport aux confessions protestantes. Ainsi, les termes « catholique » et « catholicisme » sont plus souvent associés à l'Église catholique romaine. Cette dernière comprend l'ensemble des chrétiens qui sont en communion avec le pape et les évêques de l'Église catholique.

Le catholicisme est une religion chrétienne. Ainsi, il s'agit d'une religion abrahamique monothéiste dont la foi est basée sur la personne, la vie et les enseignements de Jésus-Christ, le Messie envoyé par Dieu. On peut identifier quatre dimensions principales de la religion chrétienne : la foi, les sacrements, les commandements et la prière. Les catholiques considèrent celles-ci comme étant les quatre piliers sur lesquels Jésus Christ a bâti l'Église. Le christianisme comprend trois branches principales incluant le catholicisme, l'orthodoxie et le protestantisme. De ces trois confessions, le catholicisme est, à la fois, le plus important en nombre de fidèles et le plus ancien. Ainsi, on peut dire que l'Église catholique est le canal continu du christianisme.

De nos jours, l'Église catholique comprend 1,25 milliards de baptisés, soit 17% de la population mondiale, faisant d'elle la plus grande Église chrétienne. En fait, elle représente près de la moitié des chrétiens de la planète. Le catholicisme est présent dans tous les pays du monde, principalement en Europe, en Amérique et en Afrique, mais beaucoup moins en Asie et dans le monde arabo-musulman. Il enregistre un déclin dans les pays occidentaux tandis qu'il connait une forte progression en Afrique et en Asie. La croissance du nombre de catholiques dans le monde est légèrement supérieure à celle de la population mondiale, c'est-à-dire que le pourcentage de catholiques augmente. L'Église catholique est centralisée au Vatican à Rome, mais ses synodes, ses assemblées d'évêques, ses diocèses et ses paroisses locales assurent la gestion et la vie de l'Église sur tous les continents.

L'Église catholique est composée d'une partie visible et d'une partie invisible. La partie visible est l'Église militante, c'est-à-dire l'Église sur Terre. La partie invisible inclue l'Église triomphante et l'Église souffrante, au ciel, respectivement les âmes au Paradis et celles au Purgatoire. Ce sont ces trois Églises qui forment la totalité de l'Église catholique. L'Église catholique sur Terre se conçoit comme une communion d'Églises locales ou particulières, c'est-à-dire ayant chacune un territoire et un évêque à sa tête. Celles-ci sont pleinement l'Église catholique dans la mesure où elles sont en communion avec le pape, qui est l'évêque de Rome et considéré comme étant le successeur de saint Pierre, et en communion les unes avec les autres. L'Église catholique se définit comme une institution à la fois humaine et divine. En plus d'être l'ensemble des baptisés, l'Église catholique est aussi une institution et un clergé organisés de façon hiérarchique. Une très grande majorité des catholiques, c'est-à-dire au moins 98%, sont de l'Église latine, mais il existe aussi des catholiques de différentes Églises catholiques orientales.