Leçons de niveau 13

Introduction à la radiochronologie/Ouverture et fermeture de système

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Ouverture et fermeture de système
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : Introduction à la radiochronologie
Chap. préc. :Filiation et familles radioactives
Chap. suiv. :Radiochronomètres utilisables en géologie
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Introduction à la radiochronologie : Ouverture et fermeture de système
Introduction à la radiochronologie/Ouverture et fermeture de système
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Principe[modifier | modifier le wikicode]

En radiochronologie, une datation fiable n'est possible que si le système étudié reste fermé, c'est-à-dire qu’il n'y a pas d'échange de matière entre le système et son environnement. En effet, dans le cas d'un échange de matière (on parle alors de système ouvert) la quantité d'éléments pères et d'éléments fils n'est plus représentative du moment de fermeture du système, car certains éléments sont évacués, tandis que d'autres sont ajoutés.

Fermeture d'un système[modifier | modifier le wikicode]

Cas des isotopes primitifs[modifier | modifier le wikicode]

Cas des isotopes cosmogéniques[modifier | modifier le wikicode]

Les isotopes cosmogéniques sont issus de la désintégration d'éléments dans la haute atmosphère, soumis au rayonnement cosmique.

Ouverture d'un système[modifier | modifier le wikicode]