Leçons de niveau 13

Introduction à la macroéconomie/Généralités

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Généralités
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Introduction à la macroéconomie
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Croissance économique
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Introduction à la macroéconomie : Généralités
Introduction à la macroéconomie/Généralités
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

L'économie s'intéresse à la façon dont les gens utilisent les ressources pour satisfaire leurs besoins.

Pour ce faire, on peut étudier l'économie de deux manières:

  • la macroéconomie qui étudie les phénomènes économiques globalement ( par exemple, la production de la France )
  • la microéconomie qui regarde l'activité individuelle ( par exemple, un consommateur va-t-il acheter un pamplemousse si le prix augmente ? ). C'est la branche de l'économie qui veut expliquer l'économie en étudiant les comportements individuels.


John Maynard Keynes (1883 - 1946) est considéré comme le fondateur de la macroéconomie.

Keynes dans son livre Théorie générale de l'emploi, de l’intérêt et de la monnaie (1936) est en rupture avec l'analyse néoclassique de l’économie.

Il adopte une approche macroéconomique de l'économie fermée en étudiant globalement l'économie à partir d' agrégats.

La macroéconomie est donc la branche de l'économie qui étudie les agrégats (quantités globales). Les agrégats sont par exemple, l'épargne, la consommation, l'investissement, ...

La macroéconomie a évolué maintenant vers l'élaboration de modèles économiques complexes qui prennent en compte les relations supposées entre variables et les relations comptables servant à définir les agrégats.

Macroéconomie keynésienne[modifier | modifier le wikicode]

Les postulats de base de la macroéconomie keynésienne sont que ces agrégats vérifient certaines lois approchées.
Les États peuvent donc agir sur l'économie et les interventions des États peuvent améliorer le bien-être des citoyens.

Circuit d'une économie[modifier | modifier le wikicode]

Circuit macroéconomique dans une économie ouverte

Une économie fermée est une économie qui vit en autarcie en pratiquant l'autoproduction. Dans la pratique, aucune économie n'est complètement fermée car aucun État ne possède les moyens de satisfaire tous ses besoins. On peut considérer que la Chine de Mao était une économie partiellement fermée.

Une économie ouverte pour une économie qui commerce avec les autres pays.