Leçons de niveau 9

Introduction à la langue micmaque/Nombres

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Nombres
Icône de la faculté
Chapitre no 6
Leçon : Introduction à la langue micmaque
Chap. préc. :Grammaire
Chap. suiv. :Vocabulaire de base
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Introduction à la langue micmaque : Nombres
Introduction à la langue micmaque/Nombres
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

La langue micmaque utilise un système numérique décimal et utilise les chiffres arabes comme symboles numériques de la même façon que le français le fait. Les nombres ont différentes terminaisons dépendamment si ce qui est compté est animé ou inanimé (voir le chapitre 5 pour plus de détails). Pour 1 à 5, les terminaisons sont généralement « -ijik » pour les objets animés et « -kl » pour les objets inanimés tandis que, pour 6 à 10, le mot « te'sijik » est ajouté pour les objets animés et le mot « te'sɨkl » est ajouté pour les objets inanimés (voir le tableau ci-dessous).

À moins d'indication contraire, les nombres dans les tableaux ci-dessous sont les racines sans ces terminaisons. Ce chapitre utilise l'orthographe de Francis-Smith (voir le chapitre 3 pour plus de détails).

Premièrement, les racines pour les chiffres de 0 à 9 sont présentées dans le tableau ci-dessous. Les mots complets pour les formes animées et inanimées sont également inclus.

# Racine Animé Inanimé
0 mu koqoey mu koqoey mu koqoey
1 ne'wt newte'jit newte'
2 ta'pu tapusijik tapu'kl
3 ne'sist ne'sijik ne'siskl
4 ne'w newijik newkl
5 na'n nanijik nankl
6 asukom asukom te'sijik asukom te'sɨkl
7 l'uiknek l'uiknek te'sijik l'uiknek te'sɨkl
8 ukmuljin ukmuljin te'sijik ukmuljin te'sɨkl
9 pesqunatek pesqunatek te'sijik pesqunatek te'sɨkl

Pour les dizaines, la terminaison « -iska'q » est ajoutée aux racines du tableau ci-dessus pour 10 à 50 tandis que le mot « te'siska'q » est ajouté après la racine du tableau ci-dessus pour 60 à 90 tel que présenté dans le tableau ci-dessous. Notez que dix (10) est une exception puisque le mot mtln est traditionnellement plus utilisé au lieu de newtiska'q, mais les deux formes sont correctes.

# Mot micmac
10 mtln ou newtiska'q
20 tapuiska'q
30 nesiska'q
40 newiska'q
50 naniska'q
60 asukom te'iska'q
70 l'uiknek te'iska'q
80 ukmuljin te'iska'q
90 pesqunatek te'iska'q

Pour les nombres entre les dizaines, le mot « jel » et la racine du premier tableau sont ajoutés. Le tableau ci-dessous présente seulement les nombres de 10 à 19, mais le même principe est appliqué aux autres nombres jusqu'à 99. Par exemple, 21 est « tapuiska'q jel ne'wt » et 62 est « asukom te'iska'q jel ta'pu ».

# Mot micmac
10 mtln ou newtiska'q
11 newtiska'q jel ne'wt
12 newtiska'q jel ta'pu
13 newiska'q jel si'st
14 newtiska'q jel ne'w
15 newtiska'q jel na'n
16 newtiska'q jel asukom
17 newtiska'q jel l'uiknek
18 newtiska'q jel ukumuljin
19 newtiska'q jel pesqunatek

Le mot pour cent (100) est « kaskimtlnaqn ». Pour les nombres entre 100 et 199, les mots « te'iska'q jel » et le nombre sont ajoutée après « kaskimtlnaqn ». Par exemple, 102 est « kaskimtlnaqn te'iska'q jel ta'pu ». Pour les centaines de 200 à 900, le nombre des centaines est ajouté devant le mot « kaskimtlnaqn ». Par exemple, 200 est « ta'pu kaskimtlnaqn ». La même règle est suivie pour les nombre entre les centaines jusqu'à 999. Par exemple, 405 est « ne'w kaskimtlanaqn te'iska'q jel na'n ».

Le mot pour mille (1000) est « pituimtlnaqn » et celui pour dix milles (10 000) est « pituimtlnaqnepikatun ». La même règle s'applique pour tous les nombres entre 1000 et 99 999 que la règle pour les centaines. Par exemple 1001 est « pituimtlnaqn te'sika'q jel ne'wt » et 10 001 est « pituimtlnaqnepikatun te'sika'q jel ne'wt ». Notez que « mtln te's » est également utilisé pour 10 000.

Le mot pour un million est « kji-pituimtlnaqn ».

Ressource externe[modifier | modifier le wikicode]