Leçons de niveau 16

Introduction à l'histoire médiévale/Les invasions barbares (Ve-VIIe)

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Les invasions barbares (Ve–VIIe)
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Introduction à l'histoire médiévale
Chap. préc. :Introduction
Chap. suiv. :Les tentatives de réorganisations germaniques (VIIIe–Xe)
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Introduction à l'histoire médiévale : Les invasions barbares (Ve–VIIe)
Introduction à l'histoire médiévale/Les invasions barbares (Ve-VIIe)
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

L'occident médiéval est né sur les ruines de l'Empire romain. Comme le fait remarquer Jacques Le Goff :

« [L'Occident médiéval] Il y a trouvé appui et handicap à la fois. Rome a été sa nourriture et sa paralysie »
— Jacques Le Goff, La Civilisation de l'Occident médiéval, Flammarion, 1997, p. 19

Il s'agira ici d'étudier les invasions barbares du Ve siècle au VIIe siècle

La fin de l'Empire romain d'Occident[modifier | modifier le wikicode]

Dioclétien et la tétrarchie[modifier | modifier le wikicode]

Dioclétien (Collection : CNG)

Dioclétien (Gaius Aurelius Valerius Diocletianus) accède au pouvoir le 11 septembre 284 (il est né en 245 et mort en 313). Il crée la tétrarchie, afin d’avoir un empereur plus proche des habitants de l'Empire, et pour mieux protéger ses frontières (par étapes), mais conserve encore une hiérarchie entre les empereurs.

Le IVe siècle est une suite de partitions et de réunifications (voir l’annexe 2).

Théodose Ier est le dernier empereur à réunifier les deux parties de l’empire. À sa mort, en 395, l'Empire se partage :

  • la Pars Occidentis (grosso modo de langue latine) va à Honorius (capitale : Milan puis Ravenne) ;
  • la Pars Orientis (de langue grecque) va à Arcadius (capitale : Constantinople).
La partition de l'Empire (395)

Peut-on parler de deux États indépendants ?[modifier | modifier le wikicode]

[1]

Pour les historiens : oui[modifier | modifier le wikicode]

L'Orient conduit désormais une politique qui n’est plus solidaire de celle l'Occident. Il n'aide en effet l'Occident qu’à deux reprises :

  • en 441, contre les Vandales (qui le menace tout autant), mais renonce finalement ;
  • en 468 a lieu la dernière opération réalisée de manière combinée, contre les Vandales encore (l'Occident fournit la flotte, l'Orient, les forces terrestres), qui échoue.

Il faut de plus noter que cette dernière opération combinée de l'Occident avec l'Orient se fait alors que l'empereur d'Occident, Anthémius, était sous l'influence de l'empereur d'Orient, Léon Ier. Il semble même que l'Empereur d'Orient soit meilleur allié des Perses que des Romains d'Occident (contre les Huns du Caucase)

On a donc de manière certaine deux Empires romains en 395, dont l'un va perdurer (l'Empire qui va devenir pour les historiens l'Empire bizantin), et l'autre disparaître.

Pour les contemporains, l'Empire reste unique[modifier | modifier le wikicode]

Ainsi on a en 395 la fiction d'un gouvernement collégial de l'Empire : les décisions sont prises à la 1re personne du pluriel (au nom des deux empereurs). Exemple : Le Code Théodosien (435–438), de Théodose II est pris aussi au nom de Valentinien III (Préambule : « IMPP. THEOD(OSIUS) ET VALENT(INIANUS) AA. FLORENTIO P(RAEFECTO) P(RAETORI)O ORIENTIS. »)[2]. D'où d'ailleurs l'origine du nous de majesté, et du vous de politesse[1].

Avec l'invasion germanique, cependant, la cassure devient définitive…

Les invasions germaniques en Occident[modifier | modifier le wikicode]

Chronologie[modifier | modifier le wikicode]

Bataille du LechfeldPremière expédition de Charlemagne contre les AvarsExarchat de RavenneBataille de GuadaleteAsparoukhConstantinopleExarchat de RavenneClovis IerDomaine royal de SoissonsRomulus AugustuleSac de RomeBataille de la NedaoBataille des champs CatalauniquesRoyaume vandale d'AfriqueBretagne (province romaine)Sacs de RomeMagyarsÉtat croate médiévalGrande-MoravieRègne de SamoBulgaresOnoghourAvarsEmpire hunniqueÂge des Vikingsâges sombres de l'île de BretagneAl-AndalusRoyaume wisigothVandalesGothsRoyaume lombardExarchat de RavenneCarolingiensMérovingiensKoubratThéodoric le GrandBède le VénérableGrégoire IerAttilaConstantin Ier (empereur romain)CharlemagneValentinien IIITétrarchieGrandes invasions

Les nouvelles grandes puissances[modifier | modifier le wikicode]

Les Wisigoths[modifier | modifier le wikicode]

En 410, les Wisigoths pillent Rome. Puis ils deviennent par traité des alliés de Rome (federati).

Les Vandales[modifier | modifier le wikicode]

Ils prennent le contrôle de la mer Méditerranée, grâce à la prise de Carthage (439). En 455, ils pillent à leur tour Rome.

Les Francs[modifier | modifier le wikicode]

Le dernier empereur d'Occident[modifier | modifier le wikicode]

En 476, Romulus Augustule est déposé par le chef barbare de son armée : Odoacre. Remarque : cela s'est fait sans violence. Il est en outre remarquable de constater qu’il est probablement mort sans violence, en exil dans une villa de Naples (les commentateurs nous en auraient parlé, autrement).

Odoacre renvoie à l'empereur d'Orient les insignes impériaux d'Occident. Ainsi pour les contemporains il y a une continuité. Pour eux 476 n’est pas la fin de l'Empire romain d'Occident, mais la réunification de l'Empire. Zénon est empereur d'Orient comme d'Occident.

Reconnaissance (fictive) aussi des rois barbares (comme peut le montrer la numismatique : les pièces frappés par les rois barbares portent toujours le visage de l'empereur). Ainsi les rois barbares cherchent à s'intégrer dans l’ordre romain : Childéric (père de Clovis) est gouverneur officiel de Belgique II, et Clovis est nommé consul en 507 par Anastase (il organise pour l’occasion un grand défilé à Tour).

De fait cette reconnaissance par l'autorité impériale légitime leur pouvoir.

La recomposition de la Gaule[modifier | modifier le wikicode]

La formation du tria regi[modifier | modifier le wikicode]

Frankish Empire 481 to 814-fr.svg

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 Document au format H T M L[html]le document est sous une licence Créative Commons attribution, pas d’utilisation commerciale, pas de modification[licence CC-by-nc-nd] • français • lien vers le document • Cours d’initiation à l’histoire médiévale] dispensés par Jean-François Lassalmonie à l'École normale supérieure (enregistrements audio et vidéo, 2008)
  2. Code Théodosien, lire en ligne.