Leçons de niveau 15

Introduction à l'architecture/Modèles architectoniques

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Modèles architectoniques
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : Introduction à l'architecture
Chap. préc. :Modèles architecturaux
Chap. suiv. :Traités architecturaux
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Introduction à l'architecture : Modèles architectoniques
Introduction à l'architecture/Modèles architectoniques
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Lorsqu'Eugène Viollet-de-Duc décide d'exposer ses connaissances de l'architecture française du XIe au XVe siècle sous la forme d’un dictionnaire raisonné (1856, ici), celui-ci prend le parti de ne pas utiliser de modèle architectonique pour décrire son objet d'étude : les modèles architecturaux sont présentés selon l’ordre alphabétique puis, à l'intérieur de chaque article, selon l’ordre historique. Ces deux ordres ne sont pas spécifiquement « architecturaux » et il faut creuser plus profondément, chez cet auteur, pour trouver traces de modes d'organisation des concepts propres à la discipline architecturale.

Quand Alberti décide, par contre, d'organiser le De Re Ædificatoria (1485) selon 3 principes (necessitas, commoditas, voluptas) qu’il a hérités du De Architectura de Vitruve (Ier siècle av. J.-C.), il met sur le devant de la scène, dès l’introduction et dans la structure même de son traité d'architecture, l'un des modèles architectoniques les plus célèbres de de la discipline.

Les modèles architectoniques ont donc été, comme les modèles architecturaux, développés et formulés plus ou moins explicitement au cours de l'évolution du métier d'architecte.