Leçons de niveau 15

Interactions entre les cellules et l'environnement/Introduction aux interactions

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Introduction aux interactions
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Interactions entre les cellules et l'environnement
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Revêtement de la surface cellulaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Interactions entre les cellules et l'environnement : Introduction aux interactions
Interactions entre les cellules et l'environnement/Introduction aux interactions
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Nous allons aborder dans cette leçon des notions sur la matrice extracellulaire (MEC) et sur différentes molécules qui jouent un rôle au sein de ce complexe (collagène, élastine, réticuline, laminine, fibronectine, les chaines de glycosaminoglycanes). Nous aborderons également la membrane basale, structure spécialisée de la MEC.

La majorité des cellules des animaux pluricellulaires est organisée en tissus, puis en organes. Les organes constituent des unités fonctionnelles. Les cellules des tissus sont en contact avec un réseau complexe de macromolécules extracellulaires sécrétées, qui constitue la matrice extracellulaire (MEC). On peut distinguer des jonctions cellule-matrice, des jonctions intercellulaires (spécialisées, cellules voisines, non développées) et des interactions médiées par des récepteurs (ils sont responsables de la transmission des messages : signalisation cellulaire). Les interactions permettent la reconnaissance cellulaire, la régulation de la migration, la différenciation cellulaire et la croissance.