Leçons de niveau 11

Histoire du Québec et du Canada/Les débuts du parlementarisme

Une page de Wikiversité.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Les débuts du parlementarisme
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Histoire du Québec et du Canada
Retour auLa conquête et les débuts du régime britannique
Chap. suiv. :Le Québec et la confédération
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Histoire du Québec et du Canada : Les débuts du parlementarisme
Histoire du Québec et du Canada/Les débuts du parlementarisme
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Entre les guerres napoléoniennes et 1850, quelque 800 000 immigrants sont venus dans les colonies de l'Amérique du Nord britannique, principalement des îles britanniques dans le cadre de la grande migration du Canada. Ceux-ci comprenaient des Écossais des Highlands de langue gaélique déplacés par les Highland Clearances vers la Nouvelle-Écosse et en particulier le Haut-Canada. La famine irlandaise des années 1840 il a également modifié la population du Canada au cours de ces années.

Au début du 19e siècle, le Canada compte de nombreux mouvements nationalistes, notamment le Bas-Canada, de sorte que les deux Canadas ont été fusionnés en une seule colonie, la Province-Unie du Canada, par l'Acte d'Union de 1840, avec un gouvernement responsable mis en place en 1848, quelques mois après qu'il a été accordé à la Nouvelle-Écosse. Le parlement du Canada-Uni à Montréal a été incendié par une foule de conservateurs en 1849 après l'adoption d'un projet de loi d'indemnisation pour les personnes qui ont subi des pertes lors de la rébellion au Bas-Canada.