Leçons de niveau 11

Histoire du Québec et du Canada/Le développement industriel

Une page de Wikiversité, la communauté pédagogique libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Le développement industriel
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Histoire du Québec et du Canada
Retour auLe Québec et la confédération
Chap. suiv. :Le Québec contemporain
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Histoire du Québec et du Canada : Le développement industriel
Histoire du Québec et du Canada/Le développement industriel
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Au début, personne ne savait très bien à quoi ressemblerait le chemin de fer. L'une des principales raisons de la construction du chemin de fer Canadien Pacifique était le fait que la Colombie-Britannique ne rejoindrait le Canada que si le transport entre les côtes est et ouest était amélioré. En conséquence, John A. MacDonald a promis qu'un chemin de fer transcontinental serait construit en moins de 10 ans. On pense que si MacDonald avait su quel serait le coût final, il n'aurait peut-être pas fait la promesse d'un chemin de fer. Il s'agissait principalement d'un projet à la hauteur des États-Unis de l'époque, ce qui ne pouvait être réalisé qu'en construisant des liaisons de transport et de communication. D'abord, MacDonald a dû trouver des gens pour faire le bâtiment pour lui. Cela a été fait, bien sûr, en échange d'avantages financiers pendant et après la construction du chemin de fer. Il a également embauché des milliers de travailleurs chinois qui travailleraient dur, longtemps et à bon marché.

La première province des Prairies était le Manitoba. Il a été créé en vertu de la loi manitobaine qui en faisait un lieu bilingue où le français et l'anglais étaient acceptés comme langues officielles. La loi a créé deux systèmes d'éducation officiels : catholique et protestant.

En 1870, le Canada cherchait plus de terres pour la colonisation européenne et pour les Canadiens. Les Territoires du Nord-Ouest n'avaient pas de frontières clairement définies et au cours des années 1870, de nombreuses entreprises indépendantes vendaient du whisky aux peuples autochtones du sud-ouest des Territoires du Nord-Ouest. Cela a conduit à l'alcoolisme généralisé parmi les peuples autochtones, qui a finalement causé la pauvreté, la maladie, la malnutrition et la mort. En 1873, le gouvernement canadien a formé la Police à cheval du Nord-Ouest dans le but de réduire l'utilisation de l'alcool comme monnaie d'échange.

Ces avancées vers le Pacifique ont conduit le Canada à devenir un pays industrialisé, malgré le fait qu'il ait coûté tant de souffrances aux Premières Nations.