Leçons de niveau 3

Grammaire phonétique française/La lettre et le son

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher
Début de la boite de navigation du chapitre
La lettre et le son
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Grammaire phonétique française
Retour au Sommaire
Chap. suiv. : Le son 'a'
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Grammaire phonétique française : La lettre et le son
Grammaire phonétique française/La lettre et le son
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Chacune des lettres de l'alphabet participe, seule ou associée avec d'autres lettres, à la production d'un son.
Cependant parfois une lettre peut être muette comme h au début d'un mot ( la hanche ) ou e à la fin d'un mot ( la table ).
Au Moyen Âge, l’orthographe représentait exactement la prononciation, par exemple pour il est on entendait le s et le t ; pour verger le r final était articulé.
En revanche, en français moderne, de nombreuses lettres ne sont plus prononcées séparément mais servent à former des digrammes ou des trigrammes ( assemblage de deux ou trois lettres ), qui forment un unique graphème représentant un unique son (phonème) : ( par exemple il est : [il] [ɛ] ou [il] [e] suivant les régions ).