Gestion des représentations diplomatiques/Fiche/Conclusion générale

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher
Fiche mémoire sur la gestion des représentations diplomatiques
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Fiche : Conclusion générale
Gestion des représentations diplomatiques/Fiche/Conclusion générale
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.



À travers la présente étude, nous avons tenté d'appréhender le rôle que peut jouer une représentation diplomatique dans le développement politique, économique, social et culturel d’un pays. Intermédiaire incontournable dans la gestion des relations entre États d’une part, ou entre les États et les institutions internationales d’autre part, l’ambassade se positionne comme la structure la mieux adaptée pour la défense des intérêts des pays qu’elle représente à l’étranger. Son organisation, sa vitalité et son dynamisme peuvent contribuer au renforcement des liens d’amitié et de coopération l’État accréditant et l’État accréditaire, ou entre l’État accréditant et ses partenaires étrangers. Mais, pour que ces objectifs soient atteints, deux conditions doivent être remplies : la nécessité d’une organisation adéquate au sein de la représentation du travail et la gestion saine et orthodoxe de toutes les structures qui la compose.

Symbole de la souveraineté de l’État à l’extérieur, la représentation diplomatique doit être pour les diplomates qui y exercent, un corset convivial où les différentes activités qui occupent chaque acteur se déroulent à bon escient et selon les règles établies. La réussite de la mission dont l’ambassade est investie de la part de son pays, doit être la boussole qui oriente chaque jour ses actions vers les pays de sa juridiction. Dans cette œuvre noble, l’Homme occupe une place de choix. Ainsi, le rôle du personnel dans l’atteinte des objectifs fixés est déterminant. C’est pourquoi il y a lieu de le sensibiliser, de l’organiser et de le motiver, pour cette mission d’ensemble dont la finalité est de faire est de faire bénéficier au pays d’envoi, les acquis d’une coopération multidimensionnelle porteuse d’avenir, même surtout d’actes concrets à inscrire au palmarès de la réalisation des projets socio-économiques.