Leçons de niveau 10

Géographie des États-Unis/Des métropoles puissantes

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Des métropoles puissantes
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Géographie des États-Unis
Chap. préc. :Une population nombreuse et dynamique
Chap. suiv. :La première puissance mondiale
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Géographie des États-Unis : Des métropoles puissantes
Géographie des États-Unis/Des métropoles puissantes
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

En géographie, une métropole est une agglomération importante par sa population, par sa richesse et par ses fonctions de commandement politique, économique ou culturel. Parmi les métropoles, certaines sont considérées comme des villes mondiales c'est-à-dire qu’elles sont des acteurs majeurs de la mondialisation. Elles possèdent des sièges sociaux de multinationales, des institutions internationales et sont intégrées aux réseaux de transports (aéroport, nœuds routiers, ferroviaires) et de communication. Les métropoles attirent la population du pays, mais aussi de l'étranger. Les États-Unis restent la première puissance du monde ; les métropoles américaines reflètent cette puissance et attirent les Américains : c’est la métropolisation.

Classement des métropoles américaines[modifier | modifier le wikicode]

Los Angeles, la deuxième agglomération des États-Unis
Chicago, la troisième agglomération du pays

Une étude de l’Université de Loughborough (Royaume-Uni), définit des critères pour classer les métropoles. En 2008, sur 129 villes mondiales du classement figurent 16 villes américaines[1], parmi lesquelles : New York, Chicago, Los Angeles, Atlanta, Washington DC, San Francisco, Boston, Miami, Houston, Denver, Minneapolis, Seattle, Philadelphie, Detroit, Portland et San Diego. New York est la plus importante, alors que trois villes se trouvent en Californie.

Ville État Population (commune) Population (agglomération)[2]
New York
New York 8 143 200 25 945 945
Los Angeles
Californie 4 018 080 18 553 686
Chicago
Illinois 2 836 659 11 679 761
Houston
Texas 2 208 180 5 729 027
Washington DC
District of Columbia 553 523 8 241 912
San Francisco
Californie 744 041 7 264 887
Philadelphie
Pennsylvanie 1 448 394 6 385 461
Dallas
Texas 1 213 825 6 498 410
Détroit
Michigan 918 849 6 079 263
Miami
Floride 404 048 5 945 170
Boston
Massachusetts 590 763 7 476 689
Atlanta
Géorgie 470 688 5 993 980

Caractéristiques des métropoles américaines[modifier | modifier le wikicode]

Les principales aires métropolitaires

La majorité des Américains vit en ville. Le taux d’urbanisation s’établit à 80,8 % en 2005[3]. 39 agglomérations comptent plus d’un million d’habitants[4]. Les habitants se concentrent dans les très grandes villes ou métropoles : les agglomérations de New York, Los Angeles et Chicago regroupent à elles trois environ 40 millions de personnes.

La plupart des grandes villes se trouvent en périphérie du territoire américain, sur les littoraux maritimes ou sur les rives des grands lacs comme Chicago. Elles sont reliées au reste du monde grâce aux aéroports et aux télécommunications. Sur les 20 premiers aéroports du monde, dix sont situés dans une agglomération américaine[5].

La mégalopole américaine[modifier | modifier le wikicode]

La mégalopole qui s’étale de Boston à Washington le long de la côte atlantique compte à elle seule 70 millions d’habitants. Elle représente le cœur historique du pays et concentre des fonctions de commandement (politique avec Washington DC, économique avec New York).

Une autre mégalopole est en cours de formation entre San Francisco et San Diego en Californie. Elle comprend Los Angeles.

L’organisation des métropoles [modifier | modifier le wikicode]

Croquis simplifié d'une métropole américaine

Les métropoles américaines sont organisées selon un même plan, en auréoles concentriques.

Le centre est structuré par un plan en damier, les rues se croisent à angle droit et forment une sorte de « grille ». Le Central Business District (CBD, quartier central des affaires) regroupe les gratte-ciel qui symbolisent la puissance de la ville et abritent les banques, les sièges sociaux d'entreprises et les grands hôtels. Les agglomérations de New York, Los Angeles ou encore San Francisco possèdent plusieurs quartiers de gratte-ciel : on parle alors de « ville polynucléaire ». Autour de ce quartier se trouvent des entrepôts, des espaces portuaires, des quartiers historiques, des ghettos où résident les populations défavorisées et les minorités ethniques. À la fin du XXe siècle, les municipalités ont encouragé la rénovation des quartiers centraux dégradés. Ces derniers rendus plus attractifs pour les classes moyennes et bourgeoises, se sont transformés sous l’effet de la gentrification. Les municipalités espèrent également développer le tourisme urbain.

Plus loin, s'étalent des banlieues pavillonnaires pour les classes moyennes qui empruntent chaque jour d'immenses autoroutes reliées au centre-ville et aux autres villes du pays. C'est en périphérie que l’on trouve également des grandes surfaces, des bureaux, des parcs industriels de haute technologie et des universités qui constituent des edge cities.

New York, métropole mondiale[modifier | modifier le wikicode]

Le Metropolitan Museum of Art, l'un des plus grands musées du monde
Midtown, l'un des quartiers d'affaires de New York

Le 11 septembre 2001, les terroristes ont choisi de frapper New York comme symbole de la puissance américaine. En effet, la « Big Apple » (la « Grosse Pomme », le surnom de la ville) est, l'une des premières métropoles mondiales.

New York a été fondée au XVIIe siècle au nord-est des États-Unis actuels. Le site choisi offre les qualités et les inconvénients d'un estuaire. Sa population n'a cessé d'augmenter pour atteindre aujourd’hui 8 millions d'habitants dans la commune, et environ 20 millions d'habitants dans l'agglomération.

L'agglomération new-yorkaise est la plus riche et la plus peuplée des États-Unis. De nombreuses entreprises multinationales y ont leur siège. La bourse de New York est la première du monde. L'Organisation des Nations Unies siège à New York, de même que la Banque mondiale. Elle a toujours attiré des migrants venus d'Europe, puis d'autres continents. Avec trois aéroports, un port de commerce et la première gare ferroviaire des États-Unis, elle est un nœud important de voies de communication. La ville est également un foyer culturel de premier ordre : les musées y sont nombreux et le plus grand est le Metropolitan Museum of Art. Le New York Times est un journal de référence dans le monde entier. Les universités de l'agglomération sont parmi les plus réputées. De nombreux artistes y résident ou y ont un studio. New York est le lieu de manifestations mondiales comme les compétitions sportives internationales (Marathon de New York, US Open de tennis, etc.). L'image de New York est véhiculée dans le monde entier par les films et les séries télévisées qui y sont tournés.

Le paysage urbain reflète sa puissance mondiale de la métropole : New York est la seule ville américaine à posséder plusieurs quartiers des affaires : c’est dans le Financial District, au sud de Manhattan que se trouve la bourse de Wall Street. Midtown concentre des sièges sociaux de grandes entreprises. Brooklyn a également un quartier de gratte-ciel. Le caractère cosmopolite de New York se retrouve dans la mosaïque des quartiers : Chinatown abrite une importante population d'origine chinoise, Harlem est le quartier historique des Afro-Américains.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. Voir The World According to GaWC 2008, Globalization and World Cities Research Network, consulté le 18 avril 2009
  2. source : populationdata.net
  3. [http://esa.un.org/unup/p2k0data.asp World Urbanization Prospects: The 2007 Revision Population Database. United States of America], d’après Population Division of the Department of Economic and Social Affairs of the United Nations
  4. [http://esa.un.org/unup/p2k0data.asp World Urbanization Prospects: The 2007 Revision Population Database. United States of America] d’après Population Division of the Department of Economic and Social Affairs of the United Nations
  5. STATISTICS: TOP 30 WORLD AIRPORT, classement 2007 (Top 30 airports by passengers 2007)