Leçons de niveau 14

Formats vidéo/Trame

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Trame
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Formats vidéo
Chap. préc. :Codecs
Chap. suiv. :Définition
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Formats vidéo : Trame
Formats vidéo/Trame
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Définition[modifier | modifier le wikicode]

Les vidéos numériques sont cadencées à 25 images par seconde (PAL/SECAM) ou 30 images par seconde (NTSC).
Mais réellement c’est 50 trames par seconde que les caméscopes vidéos DV enregistrent, puis montées sur ordinateur et finalement encodées sur DVD ou diffusées à la télévision.

Pour le grand public, une image est composée de deux trames. C'est l'addition de ces deux trames que l’on appelle l’entrelacement. Dans ce mode, chaque trame contient la moitié des lignes horizontales constituant une image vidéo en alternance.
Que l’on reconnait par exemple dans le format 1080i (interlaced = entrelacé).

A l'inverse lorsqu’il n'y a qu'une trame, celle-ci est dit progressive.
Que l’on reconnait par exemple cette fois ci dans le format 1080p (progressif).


L'entrelacement n'est visuellement gênant que sur écran progressif. Il ne se voit pas sur un écran entrelacé (télévision à tube cathodique) ou si l'image est désentrelacée à la volée (télévision à écran LCD, vidéo-projecteur).

Pourquoi entrelacer les trames?[modifier | modifier le wikicode]

La raison est purement technique qui date des débuts de la télévision cathodique qui affiche les images grâce au balayage d'un faisceau d'électron sur une surface phosphorescente. Il balaye 575 lignes sur une télévision PAL/SECAM (Vrai en France) de haut en bas en premier temps pour les lignes paires horizontales et en second temps de bas en haut pour les lignes impaires horizontales.

A l’heure actuelle ces problèmes ont été résolus et les moniteurs sont maintenant capables d'afficher les images beaucoup plus vite.
Elles sont affichées en mode progressif. A savoir que les LCD ne sont ni progressifs ni entrelacés.

C'est d'ailleurs contradictoire cette histoire! Vu que pour regarder votre film favori, les images "progressives" du cinéma ont été entrelacées pour respecter la norme DVD PAL ou NTSC puis par la suite désentrelacées par l'écran ou le lecteur DVD pour supprimer l'effet de balayage "peigne" sur l’écran progressif.
De plus tout ce processus engendre des pertes de qualité!

La trame de demain[modifier | modifier le wikicode]

Les écrans d'aujourd'hui n'ont plus besoin de cette technique d'entrelacement pour afficher de belles images.
La vidéo entrelacée est donc sur sa fin de vie ! Mais restera là encore pour quelques temps !