Leçons de niveau 14

Formats vidéo/Images clés

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Images clés
Icône de la faculté
Chapitre no 6
Leçon : Formats vidéo
Chap. préc. :Débit
Chap. suiv. :Sommaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Formats vidéo : Images clés
Formats vidéo/Images clés
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Définition[modifier | modifier le wikicode]

Le principe de l'image clé est de faire un enregistrement partiel des images d'un fichier.

Sur les deux images, seul le visage des deux acteurs bouge.








Le principe de l’image clé sera donc :

  • de garder la première image enregistrée entièrement
  • de seulement enregistrer pour l’image suivante les zones qui ont changé dans l’intervalle.

La première est une image clé ou keyframe en anglais et la seconde une image prédictive où n’apparaît que les modifications par rapport à la première.
Cette technique d'image clé permet de gagner environ 30% sur la taille finale d'un fichier vidéo ou d'un film.

Moins on l'utilise (exemple : une toutes les 500 images) plus le gain est important. Mais il existe des limites !

Limite des images clés[modifier | modifier le wikicode]

Si un mouvement de caméra rapide est effectué, les deux images qui vont se suivrent seront très différentes.








Dans ces cas là nous n'avons aucun gain entre les deux images, les images clés et les images prédictives ont exactement le même poids.
La compression s'avère être inutile pour réduire la taille du fichier vidéo. Même que dans certains cas un DVD mal compressé peut "lagguer" car la vitesse de lecture n'arrive pas à suivre!