Faculté:Jeux/Présentation de la faculté

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette faculté s’intéresse aux jeux en tant qu'activité ludique [1]. On peut définir le jeu comme une activité de loisirs d'ordre physique ou psychique, soumise à des règles conventionnelles, à laquelle on s'adonne pour se divertir, tirer du plaisir et de l'amusement.

Il y a une variété infinie de jeux et il est difficile de les classer dans un petit nombre de départements ( ou catégories ). Ainsi un jeu de cartes (instrument du jeu) pourra être en même temps un jeu de stratégie où l'on joue de l'argent.

Roger Caillois [2] a proposé une division en quatre rubriques principales suivant ce qui prédomine dans le jeu =

  • la compétition (par exemple, les échecs),
  • le hasard ( la roulette, les dés ),
  • le simulacre (jouer au cow-boy et aux indiens) ou
  • le vertige ( enfants qui tournent rapidement sur eux-même , balançoire ).

Les jeux vont donc se retrouver d'une manière transversale entre les différentes catégories ( par exemple, compétition-hasard , stratégie-argent , cérébraux-solitaires , etc. ).

Le jeu est basé essentiellement sur des ressources psychiques et sur les réflexes. Le jeu en groupe qui implique une intégration, met en avant des enjeux comme le sacrifice, la prise de risque pour l'autre, la protection, etc… qui ont des réels impacts positifs sur la dynamique du groupe.

[1] Il ne sera donc pas question ici du jeu du violoniste ou du comédien.
[2] Roger Caillois, Les jeux et les hommes, coll idées nrf, Gallimard (1958)