Leçons de niveau 2

Espagnol/Grammaire/Accentuation

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Accentuation
Icône de la faculté
Chapitre no 5
Leçon : Grammaire espagnole
Chap. préc. :Possessifs
Chap. suiv. :Conjugaison
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Grammaire espagnole : Accentuation
Espagnol/Grammaire/Accentuation
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

L'espagnol, comme toutes les langues, dispose d'une accentuation qui lui est propre, la particularité de l'espagnol, surtout depuis la réforme linguistique du début du siècle passé, c’est qu'une règle stricte est peu irrégulière est né dans l'accentuation de la langue.

De manière assez simple, l'espagnol accentue ses mots de deux façons qui dépende de la terminaison du mot en lui-même.

Tous les mots qui se terminent par une voyelle (sauf [Y]) sont accentués sur l'avant dernière syllabe. À cette liste s'ajoutent les mots qui finissent par [S] (pluriel des mots) et par [N] (pluriel des verbes).

Tous les mots qui se terminent par une consonne (sauf [S] et [N]) sont accentués sur la dernière syllabes.

Quand le mot ne répond pas à cette règle, l'espagnol impose la présence d'un accent AIGU à l'écrit sur la syllabe qui porte l'accentuation.

les mots composés conservent leur accentuation originale (avec ou sans accent), une tendance veut que le suffixe « mente » servant à construire les adverbes, prennent le pas sur l'accentuation, ainsi par exemple :

« inferior » est accentué sur le [O] (sinon, si accentué sur la voyelle dite « faible » de la diphtongue, celle-ci porte un accent à l'écrit) de la diphtongues finale, « inferiormente » peut se construire en accentuant sur le même [I] de la diphtongue centrale et sur le [E] final, mais aussi en omettant la diphtongue pour ne focaliser que sur le [E].

Petite précision, les mots monosyllabiques ne portent jamais d'accent sauf dans le cas de mots qui pourraient être confondus, cette règle prévaut également pour les mots à deux syllabes.Dans ce cas, on parle d'accent grammatical.

Les articles « EL », « LA », « LOS », « LAS » et « LES » ne sont accentués que si et seulement si le mot qui les suit n’est pas accentué sur la syllabe initiale. Exception faite des mots féminins finissant par une voyelle et ne comportant que deux syllabes, pour cette catégorie, le changement de genre au singulier emporte l'accentuation de l’article pour des raisons de diction, au pluriel, l'accentuation de base est maintenue.