Discussion utilisateur:Chamarvin

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bonjour à toute la communauté.

Et merci à Ambre de m'avoir permis de faire partie de wikiversité.

Présentation[modifier le wikicode]

je suis en 4é année de thèse en histoire de l'art à l'université de Nantes et la thématique de la restitution des biens culturels à des pays spoliés et les thématiques de patrimonialisation sont des sujets explorés à travers mon travail de thèse.

Je souhaiterais réagir un tout petit peu sur l'article intitulé: Esclavage et (dé)colonisation muséale : comment dépassionner le débat ?

Esclavage et (dé)colonisation muséale : comment dépassionner le débat ?[modifier le wikicode]

J'ai u avec un intérêt certain l'article de monsieur Samuel Lempereur et je puis dire que j'ai quelques reserves sur certains arguments énoncés.

Au début de son article, l'auteur parle de nature caricaturale du débat… En quoi réclamer des biens spoliés pendant la colonisation et au début de l'exploitation des colonies est-il caricatural?? Je remarque simplement que la plupart des scientifiques, des conservateurs de musée, des spécialistes de ces questions et même certains hommes politiques européens trouvent ces demandes de restitutions légitimes. Les seules réticences viennent du futur des objets à rendre. Certains responsables ne croient pas toujours que les pays demandeurs soient en capacité de conserver lesdits objets. Mais ce n'est pas le vrai débat.

Au Dahomey, le général a récupéré des objets comme des trophées de guerre. Si, à ce moment là ce n'était pas scandaleux, le Dahomey devenu Bénin est en droit de les réclamer aujourd"hui d'autant que quatre grands projets d'édification de musée sont en cours de réalisation dans le pays notamment dans les villes de Ouidah, de Porto Novo, d'Allada et d'Abomey. Donc le pays a déjà pensé à la question des lieux de mise ne valeur de ces biens à venir.

Dans la partie intitulé France-Dahomey-Etat indépendant du Congo: un triangle de trafic humain, l'auteur y évoque des esclaves envoyés au Congo qui étaient revenus au Dahomey. Arrêter le trafic d'être humain a été la version officielle donnée par la France.Mais l'attrait pour les produits tropicaux reste un argument économique fort. Par conséquent, tant que le royaume du Danxomè était puissant, la France à travers ses comptoirs et ses maisons de commerce comme les frères RÉGIS à Ouidah ne décidait pas politiquement. La fin de la campagne de pacification du général Dodds crée les conditions de l'exploitation économique réelle. La France s'appuie par ailleurs sur une nouvelle classe sociale, des esclaves affranchis revenus dans la région:les afro-brésiliens. Ces derniers y étaient installés bien des années avant 1896 et les colons français avaient poussé à la création de cette catégorie sociale située en dessous des colons,mais au-dessus de la population autochtone noire. Voir: Milton GURAN, Agoudas."les Brésiliens"du Bénin.

Il faut sortir d'une lecture pigmentaire ajoute-t-il. Mais tout le monde sait que pendant longtemps, c'est l'histoire écrite par l'Occident qui a été servie à tous les peuples. Si, aujourd'hui, certains intellectuels et certains pays africains peuvent et veulent réécrire leur histoire, c'est surtout parce que l'histoire écrite sans les les africains ne saurait être la bonne ou l'unique formule. Une histoire écrite par l'Afrique et les africains ne saurait non plus minorer la participation de certains africains à certaines actions négatives pour l'Afrique.

Il termine son article en se demandant si on ne devrait pas décoloniser la pensée décoloniale? Beaucoup d'intellectuels africains ont la hauteur qu'il faut dans l'analyse des faits historiques et dans l'écriture de l'histoire coloniale. 
In fine, les demandes pour le retour des biens culturels dans les pays d'origine restent des demandes légitimes.

Bienvenue parmi nous, Chamarvin ![modifier le wikicode]

Je me suis permise de construire un plan pour ta contribution & de corriger les liens.

Je tiens particulièrement à te remercier de nous avoir donné ton avis. Cette contribution a aussi pour effet de créer ta page de discussion et il nous sera plus facile de communiquer dorénavant. D'autres contributeurs plus chevronnés que moi ne manqueront pas de t'aider de leurs conseils afin de faciliter tes progrès dans la prise en main de Wikiversité.

Pour signer tes contributions sur les pages de discussion, il suffit de positionner le curseur et de cliquer sur l’icône "xl" dans la barre des menus contextuels de la page. Ta signature sera automatiquement générée.

A très bientôt sur Wikiversité ! --Ambre Troizat (discussion) 3 février 2019 à 18:27 (UTC)