Discussion aide:Niveaux

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Afrique ?[modifier le wikicode]

Je pense simpliste de laisser une colonne "Afrique": il n'y a pas de système scolaire africain unifié, pas plus qu’il n'y a de système scolaire unifié en Asie, en Europe ou en Amérique... J'imagine que l’idée était de faire un parallèle avec les pays francophones d'Afrique, mais le mieux serait de voir ça au cas par cas en examinant précisément la compatibilité éventuelle des multiples systèmes nationaux. --CorentinB 15 juin 2007 à 14:26 (UTC)

Oui, je pense que cela partait d'une idée comme celle-ci, mais cela serait mieux s'il y avait un (voire même 2 ou 3) système educatifs et non 1 par pays africain francophone. Crochet.david 15 juin 2007 à 14:41 (UTC)
Bien sûr, je ne disais pas ça pour imposer un tableau avec 40 colonnes (dont 35 ne contenant que des ???), mais pour qu'on prenne conscience que l'Afrique n’est pas plus homogène que l'Europe et qu'une telle colonne n'avait à mes yeux guère de sens. ;)--CorentinB 15 juin 2007 à 15:43 (UTC)
Il faut attendre des francophones de l'Afrique afin qu’il puissent le faire. Crochet.david 15 juin 2007 à 15:58 (UTC)

Demande d'explication[modifier le wikicode]

Bonjour,
Je viens de m'inscrire à la Wikiversité et j'aimerais des explications sur son fonctionnement. À quoi correspondent les niveaux ? Est-il vraiment souhaitable de calquer les niveaux sur les classes ? Ektoplastor 2 juillet 2007 à 11:04 (UTC)

La wikiversité est là pour proposer, en partie, des cours de niveaux de connaissance différentes. Prenons pas exemple, les mathématiques, puisque cela semble être ton domaine de prédilections. Je voudrais apprendre à travailler sur les matrices. On peut faire plein de choses avec les matrices, du calcul pour faire du calculs, et surtout des applications. Mon prof m'as dis qu'on peut résoudre des systèmes d'équations avec des matrices, donc je vais rechercher des cours sur les matrices et voir comment cela fonctionne. Je vois que le cours sur les matrices est très étendu au niveau utilisation. Donc pour cela, je m'aide des niveau de difficulté en fonction du niveau que j’ai et du niveau qui semblerait être pour pouvoir faire les premiers travaux avec des matrices (inversion, somme et multiplication pour le cas actuelle) donc si je vois un cours de niveau 15 alors que j’ai un niveau 12, c’est pas la peine, mais si j’ai un cours de niveau 13 ou moins, ben je vais jeter un coup d'œil. Logiquement les niveau de difficulté suivent le niveau de classe de l'apprenant, mais c’est pas obligatoirement lié. le but est de s'y retrouver, éviter qu'un élève de niveau 6 aille lire un cours de niveau 12 (a moins qu’il ait vraiment envie de le lire, ou qu’il ait le niveau dans ce domaine.Crochet.david 2 juillet 2007 à 11:29 (UTC)
Le problème est que le niveau est difficile à juger. Sur le calcul matriciel, les définitions peuvent être jugées de niveau 11 (même si en France, on n'enseigne pas les matrices en première, un élève de première intéressé peut comprendre) ; mais la question de la réduction de niveau 12 et 13 pour les théorèmes de base, de niveau 14 pour les problèmes de calcul numérique et programmation. Si je fais une leçon Calcul matriciel, quel devrait être le niveau associé ?
Pour l'instant, je mets un niveau arbitraire.
Ektoplastor 2 juillet 2007 à 11:49 (UTC)
Au pire du pire tu peux ne pas mettre de niveau global pour le cours et mettre un niveau spécifique pour les chapitres, avec par exemple une difficulté croissante ! RM77 <=> We talk. 2 juillet 2007 à 11:59 (UTC)
Exact, tu peux associer un niveau à chaque chapitre d'une leçon, le niveau de la leçons étant, implicitement de niveau le plus faible de tous les niveaux des différents chapitre. Ou alors, une notion complète (calcul matricielle) peut être décomposé en leçon différentes, qui elle-même sont décomposé en chapitre différente, mais sans trop arrive à la situation absurde ou on arrive avec plein de leçon ou de chapitre avec peut de chose dedant. Crochet.david 2 juillet 2007 à 12:11 (UTC)
Attention, les cours qui sont actuellement listés comme niveau 0 ne sont pas de niveau 0. Celui qui à créer la leçon à tout bonnement mis 0 au lieu de ne rien mettre.
Le niveau est censé refléter, comme tu le dis, l'âge mental pédagogique de celui qui veut apprendre, quel que soit sont âge physique. Exemple, un personne de 30 ans, qui n'as jamais appris le chinois, va commencer par des leçons de niveau 1 de chinois.
De même, il doit y avoir une corrélation entre le niveau d'une leçon et de ses pré requis (on ne peut pas demander un niveau 12 du premier chapitre d'une leçon avec un prérequis d’un niveaux 15), de même que, dans une leçon, les chapitres devraient se succéder de niveaux au moins identique.
Crochet.david 18 août 2007 à 07:07 (UTC)

Savoirs requis et âge requis : deux notions à bien distinguer[modifier le wikicode]

En réalité, il y a deux types d'exigences (au moins) : le niveau de capacités (l'âge), et les prérequis demandés. Je suis allée voir les cours proposés pour le niveau zéro, théoriquement la dernière année de maternelle. Ce sont des cours qui ne demandent pas de prérequis à un adulte ou à un ado, mais qui ne sont pas du tout accessibles à un enfant de 5 ans ! Il faudrait donc créer deux grilles :

-une grille de niveaux "adultes", qui classerait ces cours comme étant de niveau zéro (et pour les niveaux suivants, qui préciserait les prérequis)

-une grille par âge/niveau scolaire pour les enfants.

Qu'en pensez-vous ? Chacun, en créant un cours, se poserait la question : "Quel âge et quels savoirs faut-il avoir pour comprendre ce cours ?" et recenserait son cours au bon endroit dans la liste par âges et la liste ou plutôt l'arbre des prérequis.

En outre, cela éviterait à des adultes ayant peu fréquenté l'école de devoir s'évaluer eux-mêmes en termes d'âges enfantins. Exemple de problème rencontré avec une seule grille : une personne de 55 ans, qui n'a jamais fait d'anglais, devra s'auto-évaluer comme "enfant de 8 ans" ! (Les cours d'anglais commençent en CE2 en France, depuis 2 ans) Ensuite cette personne voudra faire un peu d'histoire. Mais les cours d'histoire du primaire ne lui conviendront pas du tout.

S'il vous plaît, donnez votre avis sur cette proposition. Adrienne1729 18 septembre 2007 à 17:50 (UTC)

Premièrement, je trouve bizarre cette idée de faire intervenir l'âge dans les capacités. Les savoirs requis pour comprendre une leçon sont généralement indiqués en page principale de la leçon, dans les « Prérequis conseillés » — un enfant de 8 ans qui maitriserait les vecteurs et le produit scalaire pourrait ainsi suivre mon cours sur les matrices, comme le pourrait un adulte de 32 ans venant d'ouvrir un livre d'algèbre linéaire. Bien sûr, cette leçon et ses chapitres ne sont pas forcément rédigés de la façon la plus pédagogique pour l'enseigner à des enfants de 8 ans... cela n’est pas lié à notre classement, comme tu en conviendras, mais à nous, auteurs. Les niveaux ne sont pas liés à l'âge, et pour les raisons que tu donnes (s'évaluer enfant de 8 ans... quel prétention !) il n'y a pas de bonne façon de le faire. Ces niveaux indiquent plutôt « le niveau qu'aurait un élève ayant suivi les cours entiers jusqu'à ... dans tel ou tel pays, » et en aucun cas « le niveau qu'aurait un enfant de l'âge d’un élève ayant suivi les cours entiers jusqu'à ... dans tel ou tel pays. » Enfin, les cours « niveau 0 » sont bien souvent des oublis, lorsque le niveau n'a pas été mis ou est inconnu de l'auteur lui-même — et ces tout cela n'est qu'indicatif ! Il ne faut surtout pas le prendre comme gage infaillible de lisibilité ou de pédagogie ! Voila mon avis Smiley faisant un clin d'œil Sharayanan (blabla) 18 septembre 2007 à 18:58 (UTC)

De la multiplicité des niveaux[modifier le wikicode]

Je découvre la Wikiversité et le projet me semble intéressant. Toutefois à moins de se caler sur des programmes officiels, il me semble que la multiplicité des niveaux est bien complexe. De plus les programmes changent, mais les notions restent sensiblement les mêmes en particulier dans les niveaux les moins élevés.

J’ai réfléchi il y a quelques années à la question dans mes matières de prédilection qui sont la Biologie et la Géologie [1]. Pour les niveaux collèges et lycée, il ne m'a semblé utile de distinguer seulement trois niveaux. J'imagine que deux niveaux inférieurs peuvent suffire, soit maternelle basé sur la découverte et les sens, et élémentaire pour une découverte raisonnée et codifiée par des outils que sont la lecture et le calcul (dont ne disposent pas le niveau maternelle). Pour les niveaux universitaires, je pense qu’il suffit de distinguer les fondamentaux qui s'approchent voire se confondent avec mon troisième niveau des 'axes croisés d’un apprentissage évolutif', l'approche universitaire qui permet d’avoir une vue d'ensemble et relativement exhaustive des sujets et enfin une approche de spécialité qui amène le lecteur à découvrir pour ainsi dire toutes les notions spécialisée d’un sujet.

Au total j'arrive à 7 niveaux seulement

  • Maternelle : pas d'outil de lecture et de calcul nécessaire, ou presque.
  • Élémentaire : découvertes avec outils de lecture et de calcul, y compris leurs apprentissages.
  • Collège : premières approches des fondamentaux, construire les bases de savoirs plus avancés, rester relativement proche du concret et de l'appliqué.
  • Lycée : développement des fondamentaux qui peuvent être plus techniques et abstraits.
  • Fondamentaux universitaire : couverture complète des fondamentaux.
  • Universitaire : couverture exhaustive des sujets, sans approfondissements de spécialité.
  • Spécialité universitaire : développement et couverture de tous les éléments spécialisés d’un sujet, approche d’un savoir complet et sans omission d'une spécialité.

On peut par simplification regrouper Maternelle-élémentaire, collège, lycée-fondamentaux, universitaire, spécialité ce qui donne un chiffre magique de 5 niveaux seulement et qui semblent tout à fait suffisants et satisfaisants.

Enfin des procédés techniques devraient permettre de reprendre les plans du niveau inférieur dans le niveau juste supérieur, permettant une rédaction par étapes et développement : ainsi un texte de niveau collège reprendrait les grandes lignes du contenu d’un texte du niveau élémentaire... et permet au lecteur de partir de ce qu’il sait pour aller vers ce qu’il découvre.

Deliryc64 7 décembre 2008 à 02:11 (UTC)

Rien n'oblige à utiliser de façon effective les 17 niveaux non plus. Vous pouvez définir une série de leçons à un niveau 9, par exemple, et la série suivante à un niveau 12. Mais comme souvent à l'intérieur d'une série de leçon de niveau 9, il y aussi des notions de niveau 9, alors parfois le second peut passer à un niveau 10 afin de mieux faire la différence entre ces deux leçons (on serait un peu obliger de lire la leçon de niveau 9 pour mieux comprendre la leçon de niveau 10). Les niveaux ne représente pas dans l'absolue une année scolaire, même si on se base sur ce moyen pou classer des leçons entre-elles. Crochet.david 7 décembre 2008 à 08:43 (UTC)
Ok, nous avons la réponse en regardant les accueils par "départements" où les niveaux sont regroupés de manière sommaire. C’est très bien ainsi. Par exemple Département:Microbiologie. - Deliryc64 7 décembre 2008 à 08:52 (UTC)

Filière professionnelle[modifier le wikicode]

Il faudrait l'ajouter (je ne suis pas spécialiste). De plus, Amqui me dit qu'au Canada on peut la rejoindre (nommée D.E.P) depuis le 3e, 4e ou 5e secondaire : pourquoi ne pas créer un 2e tableau pro, avec des renvoies (par flèches ou balises ref) ? JackPotte 12 janvier 2010 à 00:49 (UTC)

Retour sur la notion d'âge[modifier le wikicode]

Bonjour,

malgré les problèmes que cela peut poser (cf. les discussions ci-dessus), la notion d'âge me semble néanmoins pertinente en ce qui concerne les post-bac (pour les français). Non pas pour exprimer la maturité nécessaire, mais pour avoir une équivalence entre les systèmes, en considérant une scolarité linéaire : élève de 18 ans ou plus, scolarisé dès le début, ayant choisi une filière et n'en ayant pas dévié, et n'ayant pas redoublé.

Je me suis donc permis d'ajouter sur les pages des niveaux 14 à 18, la formulation suivante :

Le niveau 14 correspond globalement au cas d’un étudiant ou d'une étudiante de 18 ans, ayant commencé ses études dans le domaine concerné (n'ayant pas suivi d’autre cursus), et n'ayant jamais redoublé.

Voilà voilà…

Cdang (discussion) 30 décembre 2014 à 10:31 (UTC)