Discussion:Hébreu ancien/Grammaire/Alphabet/Voyelles

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pathah furtif[modifier le wikicode]

"La voyelle se prononce toujours "après" la lettre (consonne) à laquelle elle est rattachée." Quid du "aH" en fin de mot qui si la phrase citée était vrai se prononcerait "Ha" (H étant la lettre 8e lettre de l'alphabet hébreu)

Effectivement, en fin de mot, on peut trouver un pathah sous une lettre gutturalle (avec le h'eth, dans l'exemple que tu cites, mais aussi avec le ayn, par exemple, dans yodea). On parle alors de pathah furtif. Mais à cette exception près, une voyelle inscrite sous la lettre se prononce après elle. ;)
N.B. J’ai modifié la phrase en "La voyelle se prononce habituellement "après" la lettre (consonne) à laquelle elle est rattachée.", ce qui enlève le problème. Il faudrait aussi faire un article sur les particularité des gutturales ;)Fujiyama 16 juin 2007 à 06:50 (UTC)