Leçons de niveau 18

Direction volontaire 7d/Opératif

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Opératif
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Direction volontaire 7d
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Exercice
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Direction volontaire 7d : Opératif
Direction volontaire 7d/Opératif
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

LA DIRECTION VOLONTAIRE 7d[modifier | modifier le wikicode]

  TBV - tableau de bord

  Architecture générale et environnement de la fonction volontaire 

Pouvoir opératif de 7d/[modifier | modifier le wikicode]

    Le champ du pouvoir opératif 7d/ est large, il se caractérise par sa liberté d’action opérative dans le cadre de son principe fondamental : (liberté - choix - doute), au contraire de 2 qui possède plusieurs opérateurs très précis. On le voit d’abord dans les 7d/x : 
    7d/1 direction indirecte par l’intermédiaire de 6/.
    7d/2 demande de services, sollicitation simple. Les deux fonctions restent extérieures l’une à l’autre, par ailleurs 2 participe aussi à l’expression, la formulation de cette demande 2PROP/D7d/2. La relation entre 7d et 2 est donc très forte.
    7d/3 conflit, absence d’emprise de 7 sur 3, mais dans des cas particuliers 7/ peut faire réagir 3 par titillement (angoisse).
    7d/4 basculement D7d => S7d et D4 => Y (S7 D4).
    7d/5 absence d’emprise sur 5 sans conflit. 
    7d/6 pénétration. 7d semble enfiler 6 comme un gant pour la diriger, c’est une relation très forte au bénéfice de 7d.
    7d/7 autodirection du volontaire, nécessaire au basculement D->S.
    7d/p7 choix préalable d’un objectif dans un éventail de possibles.
    7d/7j choix concernant les structures de 7j.
    7d/8 gestion de la charge par association, identique aux autres fonctions.
    7d/9 communion.