Leçons de niveau 14

Diaporamas/L’importance de l’orateur et la maîtrise de sa présentation orale

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
L’importance de l’orateur et la maîtrise de sa présentation orale
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Diaporamas
Chap. préc. :L'art des diaporamas
Chap. suiv. :Règles d’utilisation
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Diaporamas : L’importance de l’orateur et la maîtrise de sa présentation orale
Diaporamas/L’importance de l’orateur et la maîtrise de sa présentation orale
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

La présentation d’un diaporama, qu’est ce que c’est ?[modifier | modifier le wikicode]

Slideshow.jpg

L’objectif primordial de la présentation est la transmission d’un message, cette dernière se fait en trois étapes : la conception, l’élaboration et la restitution.

Contrairement à une réunion, la dynamique d’échange est majoritairement à sens unique lors de la présentation d’un diaporama. L’orateur est au centre de toutes les attentions et c’est lui qui devra rythmer la présentation. Les informations vont être transmises à l’auditoire qui devra alors les assimiler. Ce n’est qu’a postériori que l’on pourra juger du succès de la présentation, en fonction des éléments gardés en mémoire par l’auditoire. Il a été démontré, que les présentations marquant le plus les esprits sont celles personnalisées. Cependant, lors de la personnalisation il doit y avoir un lien entre le sujet traité et les éléments de présentation (visuels, narratifs, scéniques). Le support visuel doit être pertinent.


Comment maîtriser sa présentation ?[modifier | modifier le wikicode]

La maîtrise de l’audience[modifier | modifier le wikicode]

Il est important d’identifier son audience en se posant des questions clés (telles que : quelle est la tranche d’âge de mes auditeurs? Quels métiers exercent-ils ? Ont-ils tous le même niveau hiérarchique ?...) et de qualifier ses attentes. Cela permettra ainsi d’adapter sa présentation à la situation. L’orateur doit également faire en sorte que sa présentation soit captivante et "inoubliable", l’objectif étant de graver dans la mémoire des auditeurs, l’idée ou les idées à transmettre.

La maîtrise de l’environnement[modifier | modifier le wikicode]

Connaître le lieu où se situera la présentation est un atout. En effet la présentation scénique de l’orateur variera en fonction de la disposition de la salle (salle de cours, salle de travail en « U », salle de conférence, etc.). S’approprier la salle inclut de connaitre les moyens techniques et les supports d’animation dont on dispose ainsi que le nombre de personnes pouvant assister à la présentation. Cette reconnaissance préalable permet d’ajuster s’il le faut la stratégie d’animation et le support de présentation.

La préparation de la présentation[modifier | modifier le wikicode]

Une préparation maîtrisée implique au préalable d’avoir testé sa solidité. Dans un premier temps, il est nécessaire de relire sa présentation afin de vérifier que l’ensemble est cohérent et fluide. Un point important à ne pas oublier également, la correction des fautes d’orthographe. Puis, il faut vérifier que le complément d’information oral est pertinent et complémentaire au support visuel. Dans un second temps, il est important d’anticiper les zones dites « à risques », qui pourraient en fonction de l’audience provoquer des réactions dubitatives voire négatives. Enfin, il faut se préparer aux réactions de l’audience et donc prévoir des contre-arguments.

L’importance de l’orateur[modifier | modifier le wikicode]

Victor Hugo orateur.jpg

Le rôle de l’orateur est primordial lors de la présentation. C’est lui qui doit amener l’audience au sujet. Sa prestation influera directement sur la transmission des idées, puisque la capacité d’attention de l’auditoire est en lien direct avec l’aspect attractif de la présentation. C’est pourquoi les aspects suivants doivent être pris en compte.


La présence scénique[modifier | modifier le wikicode]

Janis Joplin Tom Jones 1969.JPG

L’orateur doit utiliser son comportement gestuel à bon escient. La présence physique est en soi un acte de communication, il convient donc de surveiller la position de ses bras, sa posture ou encore son sourire afin d’envoyer les bons signaux à l’auditoire. De plus, l’orateur doit avoir des qualités narratives, une capacité de conviction ainsi que des réflexes d’animation et d’interaction avec son public. La communication non verbale doit être maîtrisée. Voici les règles importantes à respecter lors de la présentation :

  • Concernant le regard, il est, d’une manière générale, idéal de pouvoir regarder dans les yeux, au moins 5 secondes, chaque membre de l’auditoire. Cela s’interprétant comme une forme de respect. Il est par contre déconseillé de focaliser son regard sur la personne la plus gradée de l’audience.
  • Le code vestimentaire doit correspondre au mieux au contexte de présentation. Soyez attentif à la tenue choisie lors de la présentation, afin que l’auditoire ne se focalise pas sur un détail de l’habillement (chemise trop serrée, décolleté trop plongeant etc.).
  • La gestion des mains et des bras reflète du dynamisme de l’orateur et par conséquent de la présentation elle-même. Le geste doit accompagner la parole. Pour cela il est conseillé de garder un objet dans la main qui n’est pas sollicité (télécommande, pointeur laser, stylo etc.) afin que sa posture réponde à un objectif.
  • Concernant la voix, il est nécessaire de la contrôler et de la moduler. Le tempo, le timbre et le placement de la voix sont des éléments révélateurs du dynamisme de la présentation. Le volume de cette dernière ainsi que les silences et les respirations doivent être maîtrisés. En effet, le volume sonore est considéré comme la traduction du gras ou du souligné dans un document écrit, il mettra alors en valeur certain point et attirera l’attention de l’auditoire. Un silence, quant à lui, renforcera les propos à venir. La respiration sera de préférence en fin de phrase afin de ne pas accélérer le débit lorsque la capacité pulmonaire s’affaiblit.

La gestion du trac et du temps[modifier | modifier le wikicode]

Face-surprise.svg

Il existe des techniques simples permettant de réduire le trac. Face-plain.svg

Crystal Clear app ktip.svg

Conseil: Dans les coulisses avant votre intervention scénique, pratiquer une activité permettant de libérer les muscles du visage (théâtre, déclamation, chant, mastication, sourire, rire, ...). Cela apaisera votre stress, posera votre timbre et rythme de voix et vous donnera une position dynamique dès le début de votre prestation.

La gestion du temps est également un facteur essentiel à la sécurité de l’intervention. Les participants prennent de leur temps pour assister à la présentation mais c’est à l’orateur de respecter le délai imparti afin de limiter les débordements. Il doit prévoir un timing général et même gérer un laps de temps pour toutes les interruptions possibles et éventuelles questions.


La gestion du public[modifier | modifier le wikicode]

L’université d’Harvard, dans son « Guide to persuasive Presentations » recommande de se concentrer sur différents points tels que :

  • Admettre que l’audience est son alliée
  • Être convaincu qu’on en sait plus sur le sujet traité que l’audience
  • Anticiper les questions de l'audience
  • Ne pas répéter face à un miroir
  • Mémoriser les premières et dernières minutes de la présentation
  • Être flexible et s’adapter à l’audience

Toutes ces techniques ont pour objectif d’améliorer la qualité de la présentation et permettre à l’orateur d’être en pleine possession de ses moyens et de gérer au mieux sa prestation. De plus, elles influencent l’attrait de l’audience qui gardera en mémoire l’idée ou les idées transmises, la transmission et la mémorisation étant l’enjeu majeur de la présentation.

Crystal Clear app ktip.svg

Conseil: Avant de démarrer votre présentation orale, régler votre téléphone mobile en "mode avion", de la même manière demander à l'auditoire de régler chaque téléphone mobile en "mode avion". Cela attisera l'attention de chacun et évitera surtous les pollutions sonores et visuelles pendant le déroulement de votre diaporama.