Leçons de niveau 2

Dialectes français d'Asie/Français du Viêt Nam

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Français du Viêt Nam
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Dialectes français d'Asie
Chap. préc. :Français d'Inde
Chap. suiv. :Français du Laos
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Dialectes français d'Asie : Français du Viêt Nam
Dialectes français d'Asie/Français du Viêt Nam
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Cette partie est basée sur http://en.wikipedia.org/wiki/Vietnamese_French_(dialect)

La francophonie au Viêt Nam[modifier | modifier le wikicode]

Le français était la langue officielle du Viêt Nam depuis le début de la domination coloniale française dans le milieu du 19e siècle jusqu'à la dissolution du gouvernement sud-vietnamien en 1975. Il a servi comme langue de l'administration, l'éducation et les échanges tout au long de la période coloniale française et a continué cette position au Sud-Viêt Nam.

Le Viêt Nam fait partie de la francophonie : en effet, le pays, ancienne colonie française, comporte une minorité francophone (environ 120 000 francophones « réels » ou partiels.) essentiellement constituée de personnes âgées ayant connue l’époque coloniale.


Il faut tout de même noter que la francophonie évolue elle aussi à travers ses institutions au Viêt Nam :

  • l'Organisation internationale de la francophonie dont le Viêt Nam fait partie
  • l'Association internationale des régions francophones dont la province de Thua Thien Hué fait partie.

Dans l'enseignement supérieur et les professions libérales, le français est la langue principale et les élites vietnamiennes continuent à parler le français aujourd’hui ainsi que les personnes âgées, un héritage de l'époque coloniale. Le Viêt Nam est aussi récemment devenue une destination pour les étudiants en provenance d'autres parties de l'Asie pour venir étudier la langue française. Les communautés de réfugiés sont rentrées de France et du Québec ainsi que les étudiants qui ont étudié dans des pays francophones se sont également ajouté à la population qui parle français au Viêt Nam.

Le français du Viêt Nam[modifier | modifier le wikicode]

Le français du Viêt Nam est un dialecte du français parlé au Viêt Nam . C'était un jargon commercial qui est à présent éteint. Ce dialecte tire son origine de la règle française du Viêt Nam en 1884. Ce dialecte était influencé par le vietnamien, le français, l'anglais, le javanais, le dialecte cantonais du chinois et le portugais. Il fut utilisé comme linga franca entre les Français et les Vietnamiens dans beaucoup d'aspects de la vie jusqu'à la présence française au Viêt Nam en 1954. La présence de la langue française au Viêt Nam a commencé au XVIIIe siècle lorsque les explorateurs et les commerçants français ont commencé à naviguer près de la côte indochinoise. Avec la colonisation, beaucoup de Vietnamiens ont alors commencé à apprendre le français qui a remplacé les langues indigènes vietnamiennes et le chinois qui était pratiqué à la cour royale. De plus, l'alphabet latin est devenu l'écriture officielle de la langue vietnamienne.

Suite à la construction d'écoles par les missionnaires et à la diffusion de la langue française le gouvernement chez les Vietnamiens instruits, le français est rapidement devenu la langue des élites à la fin du XIXe siècle. Au début du XXe siècle, la langue française a commencé à se propager aux masses urbaines et est devenu la principale langue d'enseignement.

L' Indochine en 1913


Les caractéristiques du dialecte[modifier | modifier le wikicode]

Le dialecte français du Viêt Nam est basé sur le français standard, mais il contient des mots qui ont été influencés non seulement par le Vietnamien mais aussi par le chinois et l' anglais, ce dernier en raison de la présence américaine dans le sud pendant la guerre du Viêt Nam. En outre, le pronom Vous utilisé comme forme formelle et plurielle de vous, n’est pas seulement utilisé pour les ainés, mais aussi pour les adultes du même âge contrairement à la norme française, où tu est utilisé entre amis adultes du même âge.

Le pidgin Tây Bồi[modifier | modifier le wikicode]

Un Français pidgin appelé Tây Boi s'est développé entre les domestiques vietnamiens et les employeurs français.

Exemples
Tây Bồi Français standard
Moi faim J’ai faim
Moi tasse Ma tasse
Lui avoir permission repos Il a la permission de se reposer
Demain moi retour campagne Demain, je retourne à la campagne
Vous pas argent moi stop travail Si vous ne me payez pas, j'arrêterai de travailler
Monsieur content aller danser Monsieur est content d'aller danser
Lui la frapper Il la frappe
Bon pas aller Bon, n'y vas pas
Pas travail Je ne travaillerai pas
Assez, pas connaître Assez, je n'en sais rien
Moi compris toi parler J’ai compris ce que tu as dit
La gare de Saigon


Influence du français sur la langue vietnamienne[modifier | modifier le wikicode]

Voici quelques exemples de mots vietnamiens qui viennent du Français:

Vietnamese French
bánh gâteau gâteau
búp bê, búp bé poupée
ga gare
ma đam madame
mề đay médaille
ô tô buýt autobus
phanh frein
tivi télévision

Le français dans les médias[modifier | modifier le wikicode]

Malgré le recul du français entre les années 1970 à 2000, la présence de médias en français continue au Viêt Nam. Un petit nombre de journaux de langue française comme Saigon Eco et Le Courrier du Viêt Nam continuent de circuler au Viêt Nam. Les informations ainsi que des programmes de télévision en français sont présents sur les chaines de télévision vietnamiennes chaque jour. Des émissions de radio en français sont également présents.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]