Leçons de niveau 18

DMS 1/Méditation

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Méditation
Icône de la faculté
Chapitre no 6
Leçon : DMS 1
Chap. préc. :Développement mental sémantique
Chap. suiv. :Nos mondes
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « DMS 1 : Méditation
DMS 1/Méditation
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Monographie n°6 Méditation[modifier | modifier le wikicode]

    La méditation est un terme qui peut recouvrir plusieurs pratiques mentales. L'une d'elle consiste à focaliser son attention sur une chose, en général les yeux fermés, avec des objectifs divers. Le pratiquant espérant produire en lui, grâce à cela, une paix intérieure, une certaine vacuité de l'esprit, des états de conscience modifiés ou l'apaisement progressif de son mental, voire une simple relaxation, résultats pouvant être obtenus en se « familiarisant » avec un objet d'observation : qu'il soit extérieur (comme un objet réel ou un symbole) ou intérieur (comme l'esprit ou un concept, voire l'absence de concept, ou bien les sensations). 
    La meilleure posture pour méditer consiste simplement à s’allonger les yeux fermés dans le noir. Les périodes les plus favorables sont avant de s’endormir et le matin au réveil, avec des activités différentes. Le soir, se coucher plus tôt pour pratiquer des exercices comme ceux qui sont proposés dans ces monographies. Le matin, prendre le temps de travailler sur les rêves de la nuit, éventuellement replonger en rêve lucide, et recueillir les solutions que notre fonction analytique a pu nous avoir concoctées. Cette pratique quotidienne développe nos facultés mentales.
    Au sens strict la visualisation consiste à se représenter visuellement mentalement une image. Au sens le plus large elle consiste à se représenter tous les aspects d’une situation, elle n’est plus exclusivement visuelle et rejoint de ce fait la méditation. Cette image visualisée, nous pouvons la sortir de notre mémoire ou bien la construire de toutes pièces. Ce terme s’applique à une opération volontaire, distincte de la mémoire visuelle absolue, distincte aussi des projections d’images topologiques que notre fonction analytique 2 peut déclencher et envoyer pour leur révélation en notre conscience 5. La qualité de ces dernières est en général en haute définition, ce qui n’est pas le cas de celles de la visualisation (à moins d’être un autiste classé dans les génies Aspergers), mais nous pouvons l’améliorer. Une bonne visualisation demande un apprentissage, c’est la pratique, l’entraînement et la répétition qui améliorent progressivement cette capacité mentale. Cette capacité améliore évidement la méditation sur des objets, des images ou des symboles, en les visualisant.
    Le sujet de la monographie de cette semaine est la méditation dynamique, car nous ne pouvons pas nous contenter de la méditation statique. Pour cela nous utilisons la modalité 6MOUV/ de notre fonction concentration 6. C’est une modalité ordinaire de son pouvoir opératif 6/ que nous dirigeons grâce à notre direction volontaire 7d. Donc cela ne demande pas une grande maîtrise mais seulement un peu d’entraînement et de pratique, et son ancrage nous sera utile par la suite. Aussi je vous invite à pratiquer régulièrement l’exercice suivant : 

Exercice n°2. Voyager dans les ensembles d'ensembles de sens[modifier | modifier le wikicode]

    En dirigeant votre concentration 6 par votre direction volontaire 7d vous pouvez voyager dans les ensembles d'ensembles de sens de votre mémoire. Ouvrez l'image jointe pour mieux la voir (page 41 du cours), toutes les images de ce fichier peuvent s'ouvrir en cliquant pour être vues grand écran. Les taches virevoltantes bleues de sens de cette toile d'Alexandre Beridze dissimulent une carte du monde et les lignes concentriques signalent votre pouvoir opératif de concentration. Cet exercice doit se pratiquer en méditation les yeux fermés. Evoquez cette mappemonde et rapprochez-vous en, c'est un portail géographique au sein de votre mémoire, circulez dans les territoires, puis atterrissez dans les souvenirs des lieux que vous connaissez, naviguez dans les campagnes, les villes, les musées. Ce portail mène à d'autres portails, historiques, économiques, politiques, de travail ou de loisir.
    Si vous n'avez pas développé suffisamment ce portail pour qu'il soit vraiment efficace, ne vous en souciez pas car votre mémoire contient d'autres richesses. Rendez-vous page 61 du livre Sémantique et Fonctions Mentales vous y trouverez votre TGM, votre Tableau Général du Monde qui contient 81 portails décrits dans les pages 62 à 63, le portail géographique étant le I/V. Explorez les portails qui vous conviennent le mieux, passez de l'un à l'autre pour continuer cet exercice. Ce tableau est la représentation analogique de l'ensemble de vos interactions au monde extérieur. Vous pouvez aussi lier les cases de ce tableau deux à deux pour explorer les progrès de la médecine, l'histoire du sport et les métiers de vos amis ou de vos voisins par exemple, car ce portail de portails se subdivise dans tous les sens. C'est votre encyclopédie personnelle. Bons voyages. 
    Dans cet exercice votre concentration 6 travaille uniquement avec votre remémoration 1, elle peut se déplacer très vite d’un groupe de sens remémoré vers d’autres groupes de sens en se fixant sur un détail de l’image ou du contenu du premier groupe. Ce détail agit en quelque sorte comme un bouton qui ouvre de nouvelles fenêtres et donc d’autres contenus de sens. Parfois ce nouveau contenu est voilé comme par un nuage clair opaque, mais le pouvoir de cette fonction est très acéré et sensible au moindre indice même flou, elle peut alors y plonger dirigée par l’intention volontaire de le faire, et révéler derrière cet indice une masse de sens beaucoup plus claire et nette. L’inaccessible devient accessible, ce qui semblait hors de portée il y a un instant est là. Ce mouvement de plongée dans les indices de sens, caractéristique du pouvoir opératif de la concentration 6, offre à la synergie mentale constituée en outre par la conscience 5, la remémoration 1, l’analytique 2 et la volontaire 7, une technique d’élucidation du flou. 
    La carte est un tableau de liens, vous pouvez vous servir de celle de votre pays avec tous ses repères géographiques, économiques, historiques et culturels. Mais vous pouvez aussi visualiser sans carte votre environnement à partir du lieu où vous habitez, et de là de proche en proche l’étendre à votre ville, à l’océan, aux plaines cultivées et aux rivières, aux  forêts, aux collines et aux montagnes, et enrichir votre voyage de votre mémoire et de votre imaginaire, changer de plan à partir de détails, vers l’économie, la vie des agriculteurs, l’histoire et la culture. Et encore, partir des choses vers les multiples expériences de sens quelle évoquent …