Leçons de niveau 18

Développement mental/Exercices/Ancrages de ressentis

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ancrages de ressentis
Image logo représentative de la faculté
Exercices no2
Leçon : Développement mental
Chapitre du cours : La grille ennéanaire

Exercices de niveau 18.

Exo préc. :Entendement sémique
Exo suiv. :Sommaire
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Exercice : Ancrages de ressentis
Développement mental/Exercices/Ancrages de ressentis
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.



Ancrages de ressentis de nos fonctions mentales grâce à la grille ennéanaire (chapitre n°15)[modifier | modifier le wikicode]

 Voici un rapport de restitution d’un cercle

d’étudiants au Bénin qui confirme les effets positifs de la méthode DMS. Ce sont des textes bruts, non corrigés.


           COMPTE RENDU DE L'EXPÉRIENCE

¶ B. G. Après l'exercice de mentalisme réalisé, on a comme l'impression que l'on est au volant d'un véhicule imaginaire où il y a plusieurs touches et des directions à prendre. En effet, une sorte d'œil intérieur s'active automatiquement où on a l'impression d'être seul dans l'univers et un surhomme du avance à pas de géant sans peur. Grâce à la grille ennéanaire notre mental et nos exercices mentaux semblent se simplifier et même les exercices qui par nature nous étaient difficile voir impossible à résoudre trouvent facilement solution. Mes impressions sont bonnes, seulement que parfois par défaut de concentration je me perds et je me cherche dans l'univers de moi-même.


¶ G. T. La synergie des neufs fonctions mentales est évidente. L'exercice de maitrise de la grille ennéanaire donne l impression d'apprendre à conduire une voiture. C est comme de l auto-école. La 5 étant la base des autres. L'analytique se ressent comme une action pratique. La foi donne la sensation d'être capable de TOUT. L exploration de la volontaire donne une sensation de liberté absolue. Il y a une sorte de chaleur qui traverse le corps, coulant de la tête comme un liquide phosphorescent (vision mentale de l énergie). La pathologie a une saveur de bouillon, une sorte de plénitude, d'excitation. La concentration ressemblerait à du sucre concentré. Cela fait transpirer presque. Une sorte de musique résonne mais sans voix. La remémoration se ressent comme un crochet qui repêche des instruments cachés dans une mer et qui les ramènent à la berge.


¶ R. L. Il me semble faire de l auto-école. La grille ennéanaire ressemble à un panneau de code de la route. J'ai fermé doucement mes yeux après avoir observé et étudié chaque fonction conformément à la mono 14. D'abord, tout est noir. Je sens comme si je suis dans un univers vide. Je suis seul là. Je sais que j y suis. C est à perte de vue. Je ressens la volontaire comme un bouton de réglage de paramètres. Une sorte de possibilité sans contrainte. L'analytique est comme une calculette ça donne l impression d'agir, de faire. La foi se ressent comme une puissance. Je me sens capable de faire des choses impossibles !! Je ressens la remémoration comme un filet qui permet de repêcher des objets perdus. L énergie se ressent de façon mentale comme une fièvre. Un système d'arrosage de mon monde invisible.


¶ C. K. Après cet exercice mentaliste, j'ai fini par me rendre compte d'énormes possibilités de réalisation. En effet, on se sent maître du monde. Je peux faire tout, aller partout. C'est un champ vaste de possibilités. Même les définitions difficiles que je ne pouvais apporter à ma personne concernant la question de la malédiction qui représentais une préoccupation essentiel aux regards des conceptions divergentes, a trouvé de répondant. Je pourrai grâce à cette grille ennéanaire définir La malédiction comme une auto suggestion réfléchir. Du présent sur son Moi intérieur soit constructif ou destructif. Un manque de concentration, nous empêche de vivre et de bien vivre l'expérience. Elle est enrichissante. On désire vivre les 9 fonctions mentale perpétuellement Enfin de trouver des solutions idoines aux préoccupations quotidiennes.