Leçons de niveau 14

Culture cellulaire/Culture sous PSM

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Culture sous PSM
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : Culture cellulaire
Chap. préc. :Culture sous la flamme
Chap. suiv. :Culture de lignées
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Culture cellulaire : Culture sous PSM
Culture cellulaire/Culture sous PSM
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

L'utilisation d'un poste de sécurité microbiologique, ou PSM a permis une plus grande facilité et liberté de mouvement pour le biologiste. Généralement de grande taille (environ 1 m de long sur 40 cm de profondeur), la zone propre permet de travailler dans de bonnes conditions de confort et d'espace.

Principe de fonctionnement[modifier | modifier le wikicode]

L'appareil en lui-même se présente comme une armoire disposant d'une ouverture sur une de ses longueurs, surmontée d'une vitre. Tout ce qui est derrière la vitre est en zone propre, et sous une hotte aspirante.

Sous la hotte, une soufflerie produit un flux d'air laminaire ascendant, vertical, souvent agrémenté d'un filtre à particules. L'air soufflé est stérile, et le mouvement d'air vers le haut piège les particules : tout ce qui est sous la hotte est en zone propre, car aucune contamination par dépôt ne peut s'y faire.

Pour garantir son bon fonctionnement, il faut donc :

  • éviter d'encombrer les entrées d'air
  • éviter de travailler près de la porte
  • éviter de perturber le flux[1]

Pour garantir la propreté de la zone de travail, il faut :

  • nettoyer la zone de travail avec un produit antibactérien avant et après l’utilisation de la hotte
  • nettoyer l'intégralité de l'intérieur de la hotte régulièrement (chaque semaine par exemple)
  • de nombreuses hottes possède une fonction UV

Avantage et inconvénient[modifier | modifier le wikicode]

L'espace disponible est plus grand que sous une flamme; on peut utiliser des matériaux plastiques léger et résistants; il n'y a pas de flamme.

En contrepartie, il est impossible de décontaminer les goulots, ce qui introduit un risque de contamination par contact. La prudence et l'expérience peuvent compenser cet inconvénient.

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. Par exemple en utilisant une flamme sous la hotte. En plus d’être dangereux, c’est inutile.