Leçons de niveau 18

Coaching/Votre fonction motrice

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Votre fonction motrice
Icône de la faculté
Chapitre no 6
Leçon : Coaching
Chap. préc. :Vos émotions
Chap. suiv. :Votre énergie mentale
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Coaching : Votre fonction motrice
Coaching/Votre fonction motrice
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

§ C5. VOTRE FONCTION MOTRICE[modifier | modifier le wikicode]

    La fonction motrice 4 met en relation notre monde mental avec l’univers physique. C’est avec elle que nous prenons contact avec ce monde spatiotemporel grâce au système sensoriel biologique et à la perception de l’image kinesthésique de notre corps, puis avec elle encore que nous passons à l’acte dans ce monde. La fiche de coaching C2 concernait notre image kinesthésique, dans celle-ci nous allons examiner le rôle de la fonction motrice dans le processus du passage à l’acte. 
    Chaque fonction est particulière, mais comme celle-ci est la seule qui nous fait passer d’un monde à l’autre, elle l’est peut-être un peu plus que les autres. Elle peut être complètement absente et même dissociée dans le rêve, les expériences de sortie du corps, l’expérience de mort imminente et tous les états modifiés de conscience. Elle peut être difficile à réintégrer pour ceux qui souffrent de la paralysie du sommeil, il est donc essentiel de bien savoir comment elle fonctionne.
    La motrice est une fonction périphérique, qui n’est pas en soi dominante, mais qui ne marche que quand elle le devient. D’où la nécessité pour la fonction volontaire de lui transférer sa domination en phase de veille (ce qui n’aurait aucun sens dans les autres phases). Elle le fait pour accomplir ses objectifs dans le monde physique, il n’y a donc pas de contradiction ni de conflit entre elles deux, d’autant plus que la direction volontaire 7d peut formellement et à chaque instant reprendre la main.  C’est un peu bizarre puisque la motrice est alors dominante tout en étant soumise aux objectifs d’une autre fonction, et qu’elle ne fait que mettre en œuvre des structures comportementales et des apprentissages déjà validés, qui pourront impliquer les services d’autres fonctions,  que la pathologique peut sévèrement la punir en déclenchant du stress quand les résultats ne sont pas là. Elle peut bugger la pauvre petite motrice, mais il ne faut pas trop lui en vouloir car elle a si peu de pouvoir et dépend tant des autres fonctions.
    La mise en service de la motrice 4 se fait par un souple mouvement de bascule exercé par la volontaire 7 pour passer à l’acte, dont nous n’avons à peine conscience car elle opère par un raccourci depuis longtemps installé chez l’animal, un comportement vieux comme le monde. Mais vous pouvez constater que vous pouvez différer ce passage à l’acte aussi longtemps que vous voulez, sauf urgence physique, ainsi que le montre l’annexe : Fonction volontaire 7 du livre Sémantique et fonctions mentales. Vous pouvez facilement en prendre conscience car il vous arrive souvent de différer une action, soit pour davantage y réfléchir, soit tout simplement parce que vous n’en avez pas envie même quand c’est nécessaire. Dans l’hypnose de spectacle des illusionnistes parviennent à se substituer à la fonction volontaire de sujets particulièrement réceptifs par la suggestion verbale, et ainsi à diriger leur motrice, ce dont ils ne se souviennent que rarement car ils se trouvent alors dans un état modifié de conscience.

Exercices : gestes mentaux[modifier | modifier le wikicode]

    Il ne s’agit pas véritablement dans cette séance de coaching de méditation mais de l’apprentissage de gestes mentaux simples qui peuvent vous être utile dans la vie courante. Vous commencerez cependant ces deux exercices par une bonne préparation de respiration, comme avant toutes les méditations.

Réactivation de la motrice 4[modifier | modifier le wikicode]

     Il s'agit d'un geste mental qui, appuyé sur le sommet du crane, déclenche la réactivation de votre fonction motrice, que vous pouvez utiliser si vous souffrez de la paralysie du sommeil, ou simplement pour vous lever rapidement quand vous en avez assez de flemmarder au lit. 
    Le coach fera allonger les participants au sol, les yeux fermés, imaginez votre index pénétrer l’image kinesthésique de votre crâne de haut en bas, ou même simplement le toucher un bref instant au sommet exact de celui-ci, la réaction de votre corps sera immédiate : il se propulsera en avant. Faites faire cet exercice plusieurs fois de suite afin de constater que cela fonctionne à tous les coups. Vous n’avez pas besoin de vouloir, ni penser à vous lever : faites seulement ce geste pour obtenir ce résultat sans y penser.

L’ASMR, l’Autonomous Sensory Meridian Response[modifier | modifier le wikicode]

    L'Autonomous Sensory Meridian Response (ASMR) autrefois appelé orgasme mental est un frisson qui apparaît dans le cerveau à l'arrière de la tête, pour se propager le long de la colonne vertébrale, les épaules et les bras. Très jouissif, il provoque une détente générale de l'esprit et du corps.
    Certaines personnes utilisent des musiques spécialisées, mais nous pouvons le déclencher très simplement par un geste mental appliqué sur un point légèrement à l'intérieur du cerveau, à l'arrière de la tête, là où il y a un méplat juste avant une petite bosse à 5 où 6 cm de son sommet. Cela demande un peu de tâtonnement la première fois. Une fois réussi, il s'ancre dans notre mémoire et devient automatique. Pour faire cet exercice, les participants se tiendront en tailleur, car le dos doit être bien dégagé, et fermeront les yeux en le pratiquant avec un simple toucher imaginaire de l’extérieur vers l’intérieur du crâne.
    Ces deux gestes mentaux font intervenir plusieurs fonctions mentales : la direction volontaire 7d qui le décide, l'analytique 2 qui délivre l'image de notre corps, la remémoration 1 qui indique ce qu'il y a à faire, la concentration 6 qui cherche et trouve ce point, et enfin la motrice 4 puisque c'est un geste mental en direction du corps et non un geste interne au mental lui-même. La conscience 5 étant évidemment également présente. Ces exercices permettent  de mieux comprendre en les éprouvant, ce que sont les gestes et les touchers mentaux.

Débriefing[modifier | modifier le wikicode]

    Il est intéressant de faire ces exercices en groupe pour constater les résultats de chacun, en parler, et aider ceux qui y parviennent mal. J’ai trouvé ces deux petits trucs seul, il y a très longtemps. L’ASMR a fait depuis le début des années 2000 pas mal d’adeptes dans le monde et fait aujourd’hui l’objet d’une recherche scientifique (voir le Wikipédia anglais), par contre personne ne parle du geste mental que je pratique, ce qui n’est pas surprenant car il y a dans ce simple geste de quoi détruire la théorie physicaliste dominante en science, le cerveau ne pouvant pas raisonnablement décider et faire de lui-même par une voie extérieure à lui-même une opération sur lui-même déclenchant un frisson cérébral. A ma connaissance, le geste de réactivation de la motrice est très confidentiel, même dans les hautes sphères des ordres initiatiques. C’est dommage car il rendrait bien des services à ceux qui souffrent d’une pathologie chronique de paralysie du sommeil.
    Il existe d’autres de ces gestes du mental sur le physique, impliquant donc la motrice. Comme je ne m’intéresse pas au monde physique ni à tout ce qui concerne mon corps, en vertu d’un vieux pacte entre nous : « Fait bien ce que tu as à faire et ne me fait pas chier, réciprocité oblige », dont je n’ai jamais eu à me plaindre, j’ai guère cherché dans ce domaine à en apprendre davantage, mais libre à vous de vous documenter.