Leçons de niveau intermédiaire

Background/Un « Background » ?

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Un « Background » ?
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Background
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Définir son univers
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Background : Un « Background » ?
Background/Un « Background » ?
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.


Ainsi donc, le "Background" est l'élément principal d'un Jeu de Rôle, ce autour de quoi tout gravite, ce grâce à quoi tout peut exister. C'est un microcosme que vous vous devrez de créer pour rendre votre jeu, vos parties, d'une profondeur insoupçonnée. C'est également ce sur quoi se basera votre histoire, c’est le socle commun à tout ce qui fait une partie intéressante et géniale. Et, généralement, c’est ce même Background qui rendra le Jeu de Rôle si plaisant à jouer.

Par exemple, des Jeux de Rôle célèbres tels Donjons et Dragons n'auraient pu exister sans un univers solide et exploitable par tous. Mais c’est aussi le cas pour les jeux vidéos : si la série de jeux Warcraft n'avait pas eu un univers si profond, le jeu vidéo "World Of Warcraft" n'aurait probablement jamais vu le jour. Le Background est donc la pierre angulaire de tout jeu, et particulièrement des jeux de rôle.

C'est ensuite au Maître du Jeu, au créateur, de définir cet univers, selon ses préférences et selon ses attentes. Par exemple, un jeu se jouant une seule fois, entre trois amis et pour rire n'aura pas nécessairement besoin d'un univers aussi construit qu'un jeu fait et conçu dès le départ pour être joué par plus de personnes, et pour pouvoir donner lieu à plusieurs déclinaisons, plusieurs suites. C'est donc avant même d’avoir commencé à jouer que vous devrez imaginer votre Background, mais aussi les limites de ce dernier.

Car oui, il peut être très intéressant dans certains cas de fixer des limites à un univers, et d'essayer de faire en sorte que les joueurs puissent voir et essayer de briser ces limites. Mais, dans d'autres situations, posséder un univers vastes et a priori insondable est également très enrichissant. Retenez donc bien ceci :

Début d’un principe
Fin du principe


De quoi se compose un univers ?[modifier | modifier le wikicode]

Bonne question. L'univers, le Background, se doit d’être assez complet pour que vos parties ne basculent jamais dans l'ennui (certainement un des pires ennemis du rôliste). Il doit ainsi inclure et prévoir tous les éléments dont vous aurez besoin au cours d'une partie, ce qui peut-être, pèle-mêle :

  • Le nom de villes, les personnages qui s'y trouvent, les actions que le joueur peut y effectuer.
  • L'emplacement géographique de certaines régions du monde dans lequel se déroule le Jeu de Rôle (les joueurs ne joueront de la même façon dans un désert ou dans une forêt équatoriale, par exemple).
  • Les différentes créatures ou entités qui peuplent votre univers : des elfes, des nains dans le cas d'un jeu type héroïc-fantasy; des robots ou des extra-terrestres pour un jeu basé sur la Science-Fiction.
  • Et Caetera.

Au fil des chapitres suivants, nous verrons comment créer pas à pas, et facilement, un univers qui colle à votre idée, qui corresponde précisément à ce que vous voulez pour vos parties, qui puisse vous procurer du plaisir et de la satisfaction lorsque vous vous y aventurerez. Car n'oublions pas que la raison d’être d'un univers, c’est d'y jouer des aventures passionnantes !