Leçons de niveau intermédiaire

Background/Approfondir son univers

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Approfondir son univers
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Background
Chap. préc. :Définir son univers
Chap. suiv. :Sommaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Background : Approfondir son univers
Background/Approfondir son univers
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Maintenant que vous avez un état plus ou moins avancé et solide de votre Background, il est temps de le rendre meilleur, de le rendre plus crédible, de le rendre plus complet. Il existe divers moyens pour parvenir à cette fin, mais globalement, tous se rapprochent du même objectif : étoffer et compléter votre univers, de sorte qu’il se comporte plus comme un véritable monde que comme une vaste idée. Voici donc une liste, non-exhaustive, de tout ce que vous pouvez mettre en œuvre pour approfondir votre univers.

Histoire-Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Non, nous n'allons pas parler de cette matière qui vous poursuit tout au long de votre scolarité. L'histoire et la géographie d'un Background sont des points essentiels : ce sont eux qui définissent, finalement, tout votre univers, de la façon la plus plausible possible. Et c’est à vous d'imaginer tout cela, en tant que concepteur de votre jeu.

L'histoire[modifier | modifier le wikicode]

Votre univers se doit évidemment d’avoir une histoire. Vous n'êtes pas obligés de l'imaginer en détail, bien entendu, mais il faut que vous en ayez une certaine idée dès que vous commencerez vos premières parties. Cela vous permettra de rendre votre narration plus complète, intéressante, captivante. Vous trouverez ci-dessous quelques questions auxquelles répondre pour rédiger une esquisse d'histoire.

  • En quelle année démarre l'aventure ? Vous avez déjà déterminé la période de votre univers, il ne devrait donc pas être trop difficile de répondre à cette question. De même, sachez qu'en tant que maître du jeu, vous "contrôlez" le temps : l'année à laquelle démarre votre partie ne sera pas forcément l'année à laquelle elle termine. Ça, c’est à vous de décider.
  • Que s'est-il passé précédemment ? Comme nous le verrons dans la future leçon sur les quêtes, vos joueurs doivent avoir un objectif précis à atteindre. Cet objectif s'inscrit évidemment dans le Background, et il est probablement lié à un évènement passé, que vous devez définir dans l'histoire de votre monde.
  • Y a-t-il différentes peuplades dans mon monde ? Si oui, quelle est leur histoire ? Il est toujours intéressant d'intégrer à votre monde plusieurs peuples différentes, humains ou non. Il s'agit de quelque chose d'assez courant dans les Jeux de Rôles, et même dans les jeux vidéos, comme The Legend of Zelda ou World of Warcraft. Veillez à fournir à vos peuplades une ébauche historique, pour qu’elles s'intègrent le mieux possible à votre monde. Les histoires de ces tribus peuvent compléter l'histoire générale de votre univers et peuvent s'intégrer à vos scénarios, c’est donc un bon moyen pour approfondir son univers.

Bien entendu, l'histoire de votre univers n'a pour limite que votre imagination (comme beaucoup d'autres choses dans les jeux de rôles). Vous pouvez en déterminer le strict minimum ou l'exploiter pleinement dans votre jeu. On a déjà vu des livres articulés uniquement autour de l'histoire de certains jeux de rôles ! À vous de trouver le juste milieu entre vos désirs et la vraisemblance de votre Background.

La géographie[modifier | modifier le wikicode]

Tout comme notre bonne vieille planète Terre, votre monde se doit d’avoir une géographie. La cartographie est l'une des tâches les plus importantes lors de la préparation d'un jeu de rôle. En effet, les joueurs, et le maître du jeu, doivent pouvoir se repérer sans trop de difficulté dans votre univers : il ne faut jamais qu’ils se perdent, sans quoi la partie deviendrait extrêmement confuse et finalement inintéressante.

Vous pouvez commencer par dessiner un planisphère, sur une feuille de papier, du format de votre choix (veillez toutefois à choisir des feuilles assez grandes, de façon à ne pas trop limiter l'étendue du "terrain de jeu"). Voici un schéma basique à suivre pour tracer un planisphère :

  1. Commencez par tracer les côtes. Si vous voulez des îles, faites des îles. N'hésitez pas à dessiner des côtes tordues, biscornues : un monde trop lisse n'est finalement pas très crédible ! Selon les besoins, vous pouvez créer un ou plusieurs continents.
  2. Délimitez des terrains différents. Par exemple, créez une zone montagneuse en dessinant de petites montagnes, ou des forêts, des déserts, etc. Veillez à faire varier les décors : votre expérience de jeu n'en sera que plus diversifiée ! Toutefois, évitez de tomber dans le contre-sens total : on imagine difficilement des plaines enneigées entourées d'un désert aride...N'oubliez pas, le cas échéant, de mettre au point une petite légende.
  3. Faites des points, de taille variable, pour représenter les villes principales. Vous pouvez tracer un très grand cercle pour une énorme métropole (capitale, etc.) et des cercles de plus petits diamètres pour des villes de moindre importance. N'oubliez pas de nommer vos villes : écrivez leurs noms à côté de leurs cercles respectifs ! Les noms de ville sont d’une part très pratique pour se repérer, et d’autre part un moyen efficace de rendre votre Background plus crédible. Ils peuvent néanmoins être un peu compliqués à trouver : n'hésitez pas, une fois de plus, à faire travailler votre imagination !
  4. Délimitez ensuite des frontières, entre des pays, ou des régions, ou des royaumes, ou ce que vous voulez. N'ayez pas peur de fractionner votre monde en plusieurs parties : vous verrez que ces dernières vous aideront grandement dans l'écriture du scénario et donc dans la préparation des quêtes. Ces territoires peuvent évidemment être liés à une certaine région géographique (rien ne vous empêche, par exemple, de créer un pays de montagnards). Tout comme les villes, nommez ces territoires.
  5. Vous pouvez également attribuer des noms à certaines zones de votre carte : "Les Montagnes de Soufre", "Le Désert Anthropophage", "Le Lac d'Huile" sont autant de noms qui, en plus d'agrémenter votre carte, développent considérablement le côté réaliste de votre univers !

Vous pourrez ensuite dessiner des cartes plus précises d'endroits plus restreints, comme de villes, de villages, de châteaux, etc. Ne basculez pas non plus dans le surplus de carte, car vous pourriez alors vous embrouiller.

Vous verrez rapidement que grâce à ces cartes, et aux informations géographiques qu’elles apportent, vos joueurs s'immergeront plus facilement dans votre monde. Vous vouliez approfondir votre Background ? Missions accomplie !